3,5 millions de mètres carrés attribués à Nouakchott à 18 entités au cours de la dernière année d’Aziz

, par  masterEveil , popularité : 91%

Une enquête réalisée par le site « Al-akhbar » sur les projets de décret attribuant des parcelles au cours de la dernière année du règne de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a montré l’octroi de plus de 3,5 millions mètres carrés dans les trois wilayas de Nouakchott à seulement 18 entités, dont 47% pour la wilaya de Nouakchott Ouest à elle seule, ainsi que des milliers d’hectares à l’intérieur du pays.

Ce qui a le plus intrigué dans les parties bénéficiaires de ces terrains, est la présence d’entités dont la création date de quelques semaines, à l’instar de « Mauriperle », qui s’est vue attribuer le second grand terrain de ces attributions en termes de superficie au cours de cette période ainsi que l’hôtel « Ocean Resort ».

Toutes ces parcelles réunies octroyées au cours de la dernière année d’Ould Abdel Aziz (juillet 2018 à juillet 2019) suffisent pour accueillir plus de 15 000 familles, si l’on tient en compte la superficie adoptée au titre des parcelles loties dans les quartiers de la capitale Nouakchott au cours de ces dernières années.

85% des parcelles attribuées et relevant uniquement de la wilaya de Nouakchott Ouest ont été données à deux sociétés seulement, en l’occurrence Afroport, qui est la société émiratie chargée d’exploiter l’aéroport International Oumtounsy de Nouakchott, qui a obtenu 80 ha, puis Mauriperle, une société mauritanienne de bijouterie qui a obtenu une aire de 58 ha.

La course contre la montre des derniers mois

Les derniers mois de pouvoir de Ould Abdel Aziz ont connu une accélération des procédures d’octroi des parcelles de terrain, puisque 11 grands terrains d’une superficie globale de 1,8 million de mètres carrés, avaient été accordés au cours du premier semestre 2019.

C’est au niveau de la wilaya de Nouakchott Ouest que la proportion des aires attribuées est la plus élevée, sachant que cette wilaya comprend les zones les plus chères de la capitale, avec l’octroi de 11 terrains, représentant 47% du total des parcelles accordées.

La proportion des terrains octroyés au niveau de la wilaya de Nouakchott Sud a atteint quant à elle 46,3%, alors qu’elle a été de 6% seulement au niveau de Nouakchott Nord.

Un seul terrain sur toutes ces parcelles de 23 ha avait été octroyé à une personne répondant au nom de "Ely Mohamed Beidi".

Attributions répétées

L’octroi répété de terrains à la même société au cours de la réunion du Conseil des ministres a été aussi intriguant dans ces révélations.

La Société Mauritanienne pour le Béton et Briques a obtenu aussi dans le cadre de ces attributions foncières, deux parcelles de terrain, dont la dernière octroyée deux jours seulement avant le départ d’Ould Abdel Aziz du pouvoir.

La société a bénéficié d’une parcelle de 3 ha dans la wilaya de Nouakchott Ouest au cours du conseil des ministres du 11-12-2018, par décret numéro 165, et acquis une autre parcelle de terrain dans la même wilaya et de la même superficie, au cours du conseil des ministres en date du 30 - 07-2019, en vertu du décret n° 175.

Toujours dans le cadre des attributions répétées, l’Etablissement mauritanien de fabrication des fibres, a obtenu le 19-12-2018, un terrain d’une superficie de 0,7 ha, suivant le décret n° 156 et une autre fois, un terrain dans la même zone le 08-04-2019, suivant le décret n° 62.

La plus grande superficie accordée au cours de la dernière année du règne d’Ould Abdel Aziz, revenue à la société émiratie "Elite Agro", s’élevait à 150 ha. Elle a été attribuée au niveau de la wilaya de Nouakchott Sud ; ce qui correspond à 91,6% du total des parcelles de terrain octroyées au niveau de cette wilaya.

Lee aires accordées à Afroport et à Mauriperle ont représenté quant à elles 85,4% du total des parcelles de terrains concédés au niveau de la wilaya de Nouakchott Ouest.

« Les Grands moulins de Mauritanie », qui représentent la société américaine "SEABOARD", qui a récemment remporté un accord d’entente directe de fourniture de 50 000 T de blé au Ministère du Développement Rural, fait également partie des sociétés bénéficiaires de parcelles de terrains.

La liste comprend les noms des listes et des personnalités, comme la Mauritanienne des Produits Alimentaires SA, Oasis Atlantic, le Rouge pour le Tourisme, ASA investissement, l’hôtel Ocean Resort, Chinguitty Aluminium, Hôtel du Repos, Maurilait...

Des personnalités dont Ely Mohamed Beidi et Abdallahi Hamza se sont vus aussi attribués des terrains au cours de cette période.

Subvention précoce

Deux autres sociétés figurent sur la liste des sociétés bénéficiaires de parcelles de terrain quelques semaines seulement après leur création au cours du dernier mois du règne de l’ancien président, à savoir "Mauriperle" et l’hôtel "Ocean Resort".

La société "Mauriperle" a été créée le 26/04/2019 et enregistrée au nom de Mohameden Mohamed Baba et sous son NNI, bénéficiant après trois mois et quelques jours de sa création, d’une parcelle de terrain de 3 ha au niveau de la wilaya de Nouakchott Ouest en vertu du décret N °175.

Alakhbar a contacté Mohameden Mohamed Baba pour avoir son avis sur les motifs qui ont permis à la société enregistrée sous son NNI d’obtenir cette parcelle de terrain, mais il a nié avoir connaissance de l’entreprise, affirmant même ne pas être au courant de l’existence d’une société portant ce nom.

L’hôtel (Ocean Resort) créé le 28/01/2019 et enregistré au nom et sous le NNI de son propriétaire, Mohamed Mahmoud Bechir, s’est vu octroyer lui aussi un terrain dans la wilaya Ouest de Nouakchott d’une superficie de 10 ha en vertu du décret numéro n° 149 en date du 17-07-2019.

Le téléphone du propriétaire de l’hôtel appelé par Alakhbar a continué à sonner sans répondre.

Ces parcelles font partie des dizaines de parcelles attribuées au cours des deux dernières années du règne de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz et totalisent près de 20 000 ha, dont la majorité se trouve à Nouakchott et au Trarza, alors que des parcelles limitées avaient été octroyées dans les wilayas du Brakna et de l’Inchiri.

Par Al-akhbar,
Traduit de l’Arabe par Cridem

Navigation


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)