A Nouakchott, Vera Songwe félicite la Mauritanie pour la ratification de la ZLECA.... Communiqué de presse

, par  masterEveil , popularité : 7%

Communiqué de presse A Nouakchott, Vera Songwe félicite la Mauritanie pour la ratification de la ZLECA Nouakchott, 29 janvier (CEA) – Reçue en audience hier par le Président de la République Islamique de Mauritanie Mohamed Ould Abdel Aziz à Nouakchott, la Secrétaire Exécutive de la CEA Mme Vera Songwe a félicité la Mauritanie pour avoir ratifié l’accord sur la Zone de LibreEchange Continentale Africaine (ZLECA), un projet phare pour le développement économique du continent. En Mauritanie, le Président et le gouvernement sont convaincus de l’importance de l’intégration régionale, comme en témoigne le fait que la Mauritanie est l’un des premiers pays à avoir signé les documents de la ZLECA, a déclaré Mme Songwe. L’entretien de la Secrétaire Exécutive et du Président a également porté sur les orientations stratégiques du travail de la CEA en Mauritanie et sa coopération avec le pays dans le cadre de son rôle de soutien au développement du continent. Au cours de sa visite de travail, la Secrétaire exécutive de la CEA s’est entretenue avec plusieurs membres du gouvernement, dont Mohamed Salem Ould El Béchir, Premier Ministre, Ismaël Ould Cheikh Ahmed, Ministre des Affaires étrangères, Moctar Ould Diay, Ministre de l’économie et des Finances et Khadijetou Mbareck Fall, Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme. Leurs échanges ont porté sur les mécanismes innovants de financement pour renforcer les secteurs clés tels que l’énergie et les mines ; le recours aux TIC pour alléger les procédures administratives et améliorer le classement Doing Business de la Mauritanie ainsi que le renforcement de l’analyse des finances publiques et de la dette en vue de consolider les politiques macro-économiques et fiscales du pays. Il a également été question d’emploi, de diversification de l’économie, de développement d’un système d’identité numérique pour l’inclusion sociale et une meilleure répartition des bénéfices de la croissance conformément aux Objectifs de Développement Durable, ainsi que la mise en œuvre du Fonds d’Excellence pour les femmes africaines, initié par la CEA en 2018, au profit des femmes mauritaniennes. Ces différentes opportunités de coopération s’ajoutent aux projets en cours de la CEA en Mauritanie. Parmi ces derniers figurent la réévaluation du PIB avec pour base le SCN 2008, l’appui à l’élaboration du premier Rapport national volontaire de la Mauritanie, et prochainement le lancement d’une étude sur la compétitivité dans le cadre du soutien à la mise en œuvre de la ZLECA. Mme Songwe a également saisi l’opportunité de cette visite pour rencontrer l’équipe des Nations Unies en Mauritanie en vue de renforcer la coordination des différentes initiatives onusiennes dans le pays. Note aux rédacteurs La Commission Economique pour l’Afrique (CEA) est l’une des cinq commissions régionales du Conseil Economique et Social de l’ONU (ECOSOC). Son Bureau en Afrique du Nord a pour mission de soutenir le développement des sept pays de la sous-région (Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie et Soudan) en les aidant à formuler et mettre en œuvre des politiques et programmes à même de contribuer à leur transformation économique et sociale.

Navigation


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)