Accusée d’avoir snobé la mémoire de son défunt danseur : Coumba Gawlo pulvérisé par KDR

, par  masterEveil , popularité : 8%

Il n’en fallait pas plus pour que l’auteur de Pata-Pata, Coumba Gawlo Seck soit pulvérisé comme pas possible par KDR Conscience Libre et Positive. Pour cause, ce dernier accuserait la star Africaine et Sénégalaise d’avoir presque « insulté » la mémoire de son défunt danseur Mauritanien, Diango dont les férus de musique se le remémorent installé sur son chameau dans le clip Kouy Feug.

Si KDR était un colonel de l’armée, on l’aurait attribué le grade de Général à cause bien sûr de sa démarche très stratégique qui a d’abord consisté à tresser les lauriers à Coumba Gawlo Seck avant de se décider à lui envoyer des missiles balistiques imparables. En effet, KDR a extériorisé son cri de cœur de sa profonde complainte dont il a voulu se libérer en prenant à témoin les Mauritaniens et les Sénégalais,rapporte Yérim poste. KDR est d’avis que Coumba Gawlo est très populaire et est toujours perçue comme une référence de la jeune africaine et sénégalaise. Mais hélas, elle n’a pas su rendre à césar ce qui l’appartiendrait. Le Monde de la musique à plus d’une fois scruté le clip Kouy Feug. Clip où le danseur d’origine Mauritanienne Diango se plante sur son chameau avant d’esquisser des pas de danse dont seul lui a le secret. Il y a en effet 4 ans, jour pour jour, cet artiste a tiré sa révérence par suite d’une courte maladie. Et à part un communiqué que Coumba Gawlo aurait pondu à son égard, plus rien n’a suivi cette réaction.KDR indique que l’auteur de Pata Pata s’est plusieurs fois rendu en Mauritanie sans jamais daigner aller présenter ses condoléances à la famille de celui qu’elle appelait communément son « soupirant ».KDR affirme même que l’hôtel où Coumba Gawlo séjourne et la demeure de la famille de Diango sont distants de quelques munites de marche .Mais jamais la « Double disque Platine » n’a pensé une seule fois se rendre au chevet de la famille de Diango une fois en Mauritanie pour leur présenter ses condoléances. Pour ce faire,il demande solennellement à Coumba Gawlo de rectifier le tir et d’aller honorer la mémoire de son ex-compagnon. C’est cela la téranga sénégalaise. Thièy KDR !

Assane SEYE-Senegal7


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)