Affaire quartier Bouamatou : des accusés refusent de comparaitre

, par  Webmastrer , popularité : 24%

Les militants de l’organisation antiesclavagiste IRA-Mauritanie ont refusé de comparaitre ce mardi devant le juge en signe de protestation contre les arrestations continues dans les rangs de l’organisation.

Ces militants antiesclavagistes sont poursuivis pour « agression contre les forces de l’ordre, saccage de biens publics et privés, appartenance à une organisation non reconnue ».

Ils ont été arrêtés au lendemain des affrontements opposant la police à des habitants d’un bidonville à l’Est de la capitale Nouakchott. Les habitants du bidonville, parmi les accusés, se sont eux présentés devant le juge.

A lire aussi : Mauritanie : report du procès des militants antiesclavagistes

Le procès a été repris aujourd’hui après deux reprises après que les avocats de la défense ont souligné des « vices de formes » et refusé que l’affaire soient qualifiée soit des faits de flagrant délit.

Ils ont rappelé en ce sens que leurs clients ont été arrêtés un ou plusieurs jours après les faits qu’on leur reproche.

Alakhbar