Affaires des détenus salafistes : Les propos du Porte-parole du Gouvernement défient l’imagination, dit Lo Gourmo

, par  masterEveil

« Ce que le porte-parole du Gouvernement M. Ould Cheikh vient de déclarer à propos des revendications des prisonniers salafistes défie tout simplement l’imagination.
D’après lui, étant donné que certains d’entre eux sont condamnés à mort par des tribunaux, il en résulte qu’ils n’ont plus aucun droit à faire valoir devant la République !! Quelle honte... Non messieurs du gouvernement.
Il y a une chose que nul ne peut contester à nul autre être humain, fût-il condamné à mort : c’est son droit absolu au respect de sa dignité humaine que l’on ne perd jamais, même dans sa tombe.
Cette doctrine guantanamoiste qui consiste à isoler les prisonniers du reste du monde, à les torturer et à les soumettre à toutes sortes de traitements inhumains et dégradants, cette doctrine est contraire aux valeurs d’humanité que reconnaît l’Islam et que consacre de nos jours la conscience collective universelle.Elle est contraire à notre droit. Les droits humains sont ceux de l’humanité entière et tous doivent en bénéficier en toute impérativité ».

Source sa page Facebook