Africa Race 2014 – étape 6 : Jean-Antoine Sabatier confirme

, par  Webmastrer , popularité : 20%

L’Africa Race vient de vivre sa journée de repos. Les concurrents 


ragaillardis sont repartis à l’assaut du parcours ciselé aux petits oignons par René Metge. Pour cette étape de passage de frontière, Jean-Antoine Sabatier reprend du poil de la bête et montre à Schlesser qu’il faudra se battre jusqu’à Dakar.

Le parcours de cette 6ème étape comportait une grande partie de liaison de 426 km pour arriver jusqu’à la frontière entre le Maroc et la Mauritanie. S’en suivait 174 petits kilomètres de spéciale sans difficulté particulière si ce n’est celle de ne pas suivre les pistes. De la navigation pure qui peut occasionner de grosses minutes de jardinage.

Certains ont profité du jour de repos pour tout démonter

A ce petit jeu là, Sabatier et Rozand se sont montrés les plus habiles. Ils terminent la spéciale en à peine plus de 1 heure 22 minutes soit une belle moyenne de 127 km/h. Derrière on retrouve le Hongrois Szalay qui enchaîne les accessits. Il perd 2 minutes 34 sur Sabatier. L’un des deux Hummer H3 Kazakh monte sur la troisième marche à 4 minutes 12. Il s’agit de Sazonov tandis que son compatriote Shagirov ne fait mieux que 7ème.

Schlesser limite la casse et ne perd que 4 minutes 58 que Sabatier. Une belle opération tout de même pour la paire Schlesser-Magnaldi car le Belge Loomans arrive 12ème à 14 minutes 19. Au général, Schlesser compte 49 minutes et 20 secondes sur Loomans qui voit Sabatier lui remonter dessus. Le Français est à 2 minutes 59. Compte tenu de sa pénalité de 3 minutes, Sabatier serait sans cela 1 seconde devant le Belge. Turon Barrère a perdu 50 secondes environ sur Shagirov mais conserve tout de même la 4ème place au général devant le Kazakh.

Les deux Hummer H3 Kazakh portent haut leurs couleurs

Coté camions, Tomecek a bien résisté malgré le terrain peu à l’avantage des pachydermes. Il finit 10ème à 11 minutes 39. La Portugaise Jacinto ne peut suivre et finit à 19 minutes 4 secondes. Le Belge Essers prend la 18ème place et perd 25 minutes 32 sur Sabatier. Kovacs quant à lui finit 28ème à 36 minutes 57.

Au général, Tomecek conserve la tête des camions, à la 9ème place globale à 3 heures 9 minutes et 50 secondes de Schlesser. Jacinto le suit à 21 minutes 21 secondes. Kovacs compte pour sa part 49 minutes 44 sur Jacinto.

L’étape de demain est un petit morceau de bravoure. 466 km de spéciale qui mêlent à la fois des pistes rapides, les dunes mauritaniennes, l’herbe à chameaux ou des plateaux très roulants. Les gros coeurs vont envoyer du lourd et on devrait battre des records de moyenne horaire.

leblogauto


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)