Ambassade d’Espagne à Nouakchott Communiqué ... (photos) :

, par  masterEveil , popularité : 10%

Lancement officiel du projet de l’Espagne et le G5 Sahel de « Renforcement de la participation des femmes dans les instances de décision du G5 Sahel en matière de prévention contre la radicalisation, la paix et la sécurité, et la résolution des conflits »

Le 16 Avril 2019 l’Ambassade d’Espagne à Nouakchott a accueilli la Cérémonie officielle du lancement du projet de « Renforcement de la participation des femmes dans les instances de décision du G5 Sahel en matière de prévention contre la radicalisation, paix et sécurité, et la résolution des conflits ».

La cérémonie a été marquée par les allocutions de l’Ambassadeur d’Espagne en Mauritanie, du Secrétaire Permanent du G5 Sahel et du Représentant de la Ministre des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille de la Mauritanie. Elle s’est déroulée en présence des Ambassadeurs et membres du Corps Diplomatique accrédité, représentants des Ministères de l’Economie et des Finances, des Affaires Etrangères, de l’Intérieur et de la Justice, ainsi que du G5 Sahel, des services de Coopération des différentes institutions et du Système des Nations Unies présentes en Mauritanie. Elle a comptée aussi avec la participation de représentants de la société civile.

Le gouvernement espagnol a octroyé pour l’année 2019, à travers le Secrétariat d’Etat des Affaires Etrangères du Ministère des Affaires Etrangères, Union Européenne et Coopération, une subvention au G5 Sahel afin de soutenir ses efforts pour l’intégration du genre dans l’organisation et ses mécanismes de travail. Ce projet, rédigé conjointement par l’Ambassade d’Espagne, l’AECID et le G5 Sahel a comme objectif principal le renforcement de la participation des femmes dans les instances de décision du G5 Sahel en matière de prévention contre la radicalisation, la paix et la sécurité, et la résolution des conflits. 

La structure d’exécution de ce projet à vocation régionale qui couvrira les cinq pays du G5 Sahel : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad, sera la Plateforme régionale des femmes du G5 Sahel. Le projet s’articulera à travers la création de cinq (un dans chaque pays du G5 Sahel) groupes multidisciplinaires de femmes provenant de 4 secteurs représentatifs de différents secteurs sociaux (femme universitaire, vendeuses au marché, entrepreneuse et politicienne). Des formations régionales avec une approche de genre sont programmées sur la sécurité et les droits humains, la prévention contre la radicalisation et la résolution des conflits et la communication pour le développement.

Le lancement du projet a été une occasion d’échange avec la communauté de partenaires techniques et financiers afin de créer des synergies autour du projet. En effet, l’esprit qui anime ce projet est que tout partenaire intéressé puisse contribuer et faire fructifier le potentiel du projet.

Nouakchott le 16 avril 2019


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)