Arrestation du DG de l’ENER : L’instruction policière pourrait éclabousser de hautes personnalités

, par  masterEveil , popularité : 19%

L’enquête menée par la police des crimes économiques et financiers avec le Directeur Général de l’ENER, Wone Ousmane, actuellement en détention, pourrait s’étendre à des hauts commis de l’Etat, révèlent des sources.

L’actuel secrétaire général du ministère de l’environnement et du développement serait concerné par cette instruction ; sans doute pour des mobiles liés à son statut d’ex-DG de l’ENER.

Certains hommes d’affaires proches du palais ocre ne seraient pas à l’abri de cette enquête, en raison de leur grande implication dans la faillite de la société, apprend-on.

Un homme d’affaires, lié par une relation de proximité avec le Chef du gouvernement Ould Hademine, soupçonné lui d’avoir transféré des centaines de millions d’ouguiyas, appartenant à la société, vers l’Espagne, serait aussi dans le visiteur, souligne-t-on.

Cridem