Atar : Les responsables ont détourné l’aide "ramadan" provenant des Emirats arabes

, par  masterEveil

Des citoyens de la ville d’Atar ont déclaré que les responsable de la Moughataa ont détourné une aide alimentaire qui leur est destinée, offerte par une ONG des Émirats Arabes Unis.
Les citoyens ont dit que le maire adjoint et le Hakem ont distribué plusieurs « quotas » à leurs proches et que d’autres quotas ont disparu, au moment où des centaines de citoyens détenant des « bons d’attribution » n’ont rien reçu.
La semaine dernière, Atar a connu des manifestations de colère organisées par des dizaines de femmes pauvres contre les comportements du maire adjoint et du Hakem devant les locaux de la mairie, préfecture et Wilaya sans obtenir gain de cause.
L’ONG Émiratie a accordé 1000 « quotas » aux pauvres de la ville d’Atar. Des « bons d’attribution » établis en présence des bienfaiteurs Émiratis ont été distribués aux familles.
Les citoyens accusent les responsables d’avoir détourné leurs quotas en dépit de l’existence entre leurs mains de bons d’attribution.
L’une des femmes concernée a déclaré dans un appel téléphonique à « Mourassiloun » : "Nous pensions que le détournement par les responsables, des aides accordées aux pauvres est révolue mais nous constatons qu’il est revenu sous une forme plus hypocrite en dépossédant les pauvres de leur dû pendant le mois sacré de Ramadan".
Source :http://mourassiloun.com/article/450

Traduit par Adrar.info