Atelier de Nouakchott sur les emplois verts : le stand de l’Association Santé Tékane attire des foules !

, par  masterEveil , popularité : 0%

Avec plusieurs dizaines de visiteurs par jour, le stand de l’Association Santé Tékane (AST) rencontre un franc succès. Il a été ouvert avec une trentaine d’autres appartenant à des organisations diverses et à des acteurs de l’environnement.

Ce stand a été tenu lors d’un atelier organisé par le ministère de l’Environnement et du développement durable au profit des femmes et des jeunes qui s’est étalé sur jours. Cet atelier avait pour objectif de sensibiliser, d’informer et d’initier aux emplois verts !

Sur l’espace d’exposition, logé au sein de l’enceinte du palais des congrès de Nouakchott, les visiteuses, les jeunes, les responsables (de quoi) et participants venus d’autres horizons régionaux ou internationaux, se faisaient remarquer. Ils étaient particulièrement intéressés par les importantes réalisations déployées par l’AST, ainsi que leurs louables efforts visant à intégrer le respect de l’environnement ainsi que sa gestion durable, notamment dans le cadre du Projet de valorisation des plantes médicinales dans la commune de Tékane (VPMT).

Atelier sur les emplois verts : le stand de l’AST attire des foules ! Nouakchott, 25-26 octobre 2021

Note sur le projet VPMT

Ledit projet avait été initié par l’AST, en partenariat avec l’Association Contre la Tuberculose et les Maladies Endémiques (ACTUME). Il a reçu l’appui financier du Fonds Mondial pour l’Environnement (FEM), à travers son Programme de Micro-Financement (PMF) et d’autres partenaires.

Ce projet a pour finalité de contribuer à la préservation de la biodiversité, la restauration et la sauvegarde des plantes médicinales exposées à une disparition ainsi que les savoirs locaux s’y rapportant, réputés, de longues dates, pour leurs pouvoirs curatifs naturels.

L’AST est connue pour être une association dynamique, relevant de la commune de Tékane. Elle regroupe en son sein d’éminentes personnalités issues du corps médical ayant des spécialités diverses, et des cadres de haut niveau, grâce à qui elle peut mener sa quête obstinée de la couverture sanitaire optimale de la commune de Tékane, pour le bien-être des populations.

Elle a à son actif plusieurs activités réalisées dans cette commune, avec le soutien massif de l’Etat à travers son ministère de la Santé, des partenaires engagés à l’instar d’ACTUME, Mattel, le PNUD ou encore la Fondation SUISSE. Elle compte également sur le soutien de beaucoup d’autres acteurs qui comprennent la pertinence de ce projet de société et accompagnent sans relâche les différentes actions salvatrices menées sur le terrain depuis la création de l’association.

L’AST, qui accompagne le développement sanitaire de la commune a pour mission de promouvoir et de préserver la santé personnelle et communautaire dans le cadre de la politique nationale de santé et des Objectifs de Développement Durable.

Liée au ministère de la santé par une convention signée en février 2015, l’AST compte 75 professionnels de santé (médecins, chirurgiens, dentistes, pharmaciens, sage-femmes d’Etat, techniciens de santé, infirmiers et agents de santé communautaires.)

Objectif sectoriel : contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations et à la préservation de l’environnement, du patrimoine biologique et des savoirs locaux en matière de phytothérapie,

Objectif spécifique : développer une filière de production et de diffusion de plantes médicinales dans la commune de Tékane.

Présentation d’ACTUME

L’Association ACTUME recueille et diffuse les connaissances sur les maladies endémiques et soutient les projets de santé et de développement en Afrique. Elle intervient en France et en Mauritanie. Elle a à son actif plus de 17 000 patients soignés et de 250 professionnels de santé mobilisés autour d’elle, ainsi que près de 3 500 bénévoles impliqués depuis 2002.

A l’origine connue sous le nom d’Association Contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires (ACTMR), enregistrée officiellement le 18 novembre 2002 à la préfecture de la Gironde (JO du 18/01/2003), le nom de l’association fut changé le 10 janvier 2003 et devint l’Association Contre la Tuberculose et les Maladies Endémiques et crée une section à Courbevoie en 2011.

Sa mission principale est de vaincre la tuberculose et les maladies endémiques. Dans ce cadre, elle a travaillé pour mettre sur pied une pharmacie communautaire.

La pharmacie communautaire de Tékane

Elle est la suite du programme exécuté en Mauritanie par l’association ACTUME entre 2010 et 2016 : « Programme de fidélisation des tuberculeux perdus de vue et de sensibilisation de la population de la commune de Tékane en Mauritanie », au sujet de la tuberculose.

Au delà du programme initial, le projet de pharmacie est un soutien au projet VPMT, en ce sens le projet est en partie logé au sein de la pharmacie (activités de reboisement, pépinières des plantes médicinales, centre de formation, laboratoire unité de transformation et de promotion de produits phytosanitaires).

Il agira en un mot comme un espace de lien social, de sensibilisation aux enjeux écologiques, de recherche et d’innovation.

Impacts directs

Amélioration de la santé et du bien-être de la population de la commune,

Accentuation de la prévention sanitaire à destination des populations,

Enrichissement du lien social et renforcement de l’identité locale,

Conservation de la biodiversité et l’amélioration de la qualité de l’air,

Valorisation des déchets végétaux et recyclage des eaux usées,

Dynamisation du pôle de la formation locale et de l’activité économique.

Rappel du cadre du stand de l’AST

Le ministère de l’Environnement et du Développement durable a lancé le lundi 25 octobre courant à Nouakchott, un atelier d’information, de sensibilisation et de réhabilitation sur les emplois verts au profit des femmes et des jeunes dans la perspective de la transition vers la durabilité environnementale.

L’atelier qui a duré trois jours visait à sensibiliser les femmes et les jeunes sur l’importance des opportunités d’emplois créées par l’économie verte dans divers secteurs de développement et à sa capacité à réduire les impacts environnementaux, ce qui contribuera à accroitre les emplois et les métiers verts.

Mohamed Ould Mohamed Lemine
mdhademine@yahoo.fr


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)