Axe Rabat- Nouakchott : Nouvel envol de la coopération bilatérale

, popularité : 22%

Le Maroc et la Mauritanie viennent de donner une nouvelle impulsion à leur coopération économique. La 7e haute commission mixte tenue mercredi 24 avril dernier à Nouakchott a permis de souligner la convergence de vues des deux pays concernant les questions régionales et arabes. Les relations entre le Maroc et la Mauritanie se portent bien. Les résultats des travaux de la 7e haute commission mixte tenue ce mercredi 24 avril à Nouakchott en sont la parfaite illustration. Ils ont démontré que les deux pays frères partagent les mêmes ambitions et les mêmes visions quant à l’avenir de la région. Tenue sous la présidence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, et du Premier ministre mauritanien, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, la haute commission a permis de redynamiser le partenariat économique et les relations de coopération entre le Royaume et la Mauritanie. De même qu’elle a mis en lumière la convergence des vues concernant plusieurs questions internationales. Ainsi, concernant les défis sécuritaires qui se posent au niveau régional, les deux pays ont insisté sur la nécessité de soutenir les efforts déployés en vue de régler les problèmes qui menacent la stabilité en Afrique, notamment au Sahel et au Sahara. Ils ont appelé à la mise en place d’un cadre permanent de dialogue, de coopération et de solidarité regroupant l’ensemble des pays du Sahel et du Maghreb arabe en vue d’adopter une approche globale et intégrée aidant à régler la problématique sécuritaire dans les deux régions. À cet égard, les deux pays ont exprimé leur soutien aux efforts menés pour restaurer l’unité, la démocratie et la stabilité du Mali. Concernant la scène arabe, le Maroc et la Mauritanie ont salué l’élévation de la Palestine au statut d’État non membre de l’ONU, réitérant leur condamnation de la poursuite de la politique de colonisation menée par Israël ainsi que les tentatives de judaïsation de la ville d’Al-Qods Asharif. C’est ainsi que la haute commission mixte a souligné le rôle joué par S.M. le Roi Mohammed VI à la tête du Comité Al Qods, pour préserver l’identité de cette ville sainte et sa place comme foyer de coexistence et de tolérance entre les trois religions monothéistes. Par ailleurs, sur le plan des relations économiques, la haute commission mixte maroco-mauritanienne a appelé à développer et à diversifier les échanges commerciaux entre les deux pays, à travers la dynamisation du Conseil d’affaires maroco-mauritanien qui favoriserait la création de sociétés mixtes et des co-investissements. Pour les deux parties, la signature du programme d’exécution de l’accord de coopération industriel est de nature à donner une impulsion à la coopération entre les deux pays dans le domaine d’aménagement et de gestion des zones industrielles, ainsi que le soutien et suivi des petites et moyennes entreprises, outre la promotion de la production propre et du partenariat et de l’investissement. La haute commission a aussi décidé d’étendre le protocole de coopération technique, scientifique et économique, signé en 2003 aux domaines des mines et du pétrole, appelant aussi à développer les partenariats en matière de réalisation de projets communs dans le secteur des mines, ainsi que dans les domaines de la formation.

M.D

Navigation


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)