Bâ Ousmane nommé à la tête de la Commission nationale des hydrocarbures

, par  masterEveil , popularité : 0%

Bâ Ousmane quitte son poste de directeur général de la Société des aéroports de Mauritanie (SAM), une société à capitaux mixtes contrôlée à hauteur de 66% par l’Etat, pour la présidence de la Commission nationale des hydrocarbures (CNHY) ce mercredi 7 octobre.

Ancien ministre de l’Education nationale puis ancien ambassadeur, il succède à Ould Damou limogé sans aucune raison officielle.

Le sociologue formé à Bordeaux (France) va évoluer en terrain connu puisqu’il avait déjà occupé le poste de président de la CNHY dans un passé récent. Il aura à piloter deux importants dossiers dès son entrée en fonction à savoir la sélection d’un fournisseur chargé de fournir les produits pétroliers liquides pour une période d’un an et le dossier d’attribution de trois licences d’avitaillement des plates-formes pétrolières et gazières offshore et des navires dans les eaux territoriales mauritaniennes et dans les ports.

Récemment, les autorités mauritaniennes ont décidé de mieux réglementer l’avitaillement en haute mer qui était jusque-là libre et ce sera à Bâ Ousmane de porter la révolution dans le domaine.

L’attribution des licences d’avitaillement et la sélection d’un fournisseur d’hydrocarbures à l’Etat mauritanien sont prévues respectivement les 2 et 5 novembre.
Financialafrik


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)