Brakna | Boghé : Journée de concertation sur le développement du football

, par  masterEveil , popularité : 8%

Le 1er Adjoint au Maire de Boghé, M. Lam Aliou, a présidé ce dimanche 21 août 2016, à la Maison des Associations de Boghé, un atelier de concertation sur le développement du football à Boghé organisé par le tout nouveau comité directeur du district départemental présidé par M. Amadou Tidjane Bâ.

Outre le président, ont pris part à cette journée de concertation, MM. Mohamedou O/ Brahim O/ Barka dit Maïga et Bakary Simakha, respectivement Présidents de la ligue régionale et Délégué départemental du MJS, MohamadouThiam, Mohamed O/ Beyyat, Alassane Djigo, Mohamed O/ Lamine, Seydina Aliou et Abdoulaye Samaké (membres du comité directeur) et plusieurs personnes ressources de ce sport dont Cheikh Oumar Lam, Ndiaga O/ Houceïn, Sy Mamadou Abou, Demba Anne, Samba Gaye et Mamadou Moustapha Dia.

Ouvrant les travaux de l’atelier, l’Adjoint au Maire a souhaité la bienvenue aux participants avant de louer « cette initiative qui est censée rehausser le niveau du football local ». Poursuivant, M. Lam a vanté les mérites des hommes qui ont, dans le passé, marqué l’histoire du sport roi dans notre contrée dans un esprit d’amitié et de cordialité.

Enfin, Il a invité les acteurs au respect des règlements que nul n’est censé ignorer aujourd’hui en raison de l’évolution des outils de communication modernes.

Auparavant, le président du CD du district, M. Bâ Tidjane avait prononcé une allocution dans laquelle il a révélé les motivations de la tenue de la présente session à savoir « l’indiscipline et l’ignorance des textes ».

Quant au Délégué départemental du MJS, M. Bakary Simakha, il a appelé les jeunes joueurs et leurs encadreurs à s’unir comme un seul homme pour faire du sport en général, du football en particulier, un outil de fraternité et de concorde s’inspirant des exemples d’illustres prédécesseurs qui avaient contribué par leurstalents au rayonnement de notre cité.

Après ce ballet de discours, le SG du Comité directeur, M. Djigo Alassane Amadou a décliné les objectifs assignés à cette session tels que définis dans le rapport de présentation : l’objectif général est de « faire la revue des blocages et des contraintes et de discuter des succès et des défis pour améliorer les pratiques en matière d’administration, de gestion et d’organisation du football à Boghé ».

Parmi ses objectifs spécifiques, on peut citer « l’analyse des facteurs de blocages et les contraintes actuelles du foot à Boghé, la discussion sur les bonnes pratiques et sur les acquis à capitaliser et le partage d’expériences sur le plan stratégique pour le développement de ce sport ».

Ensuite, les participants se sont divisés en trois groupes de réflexion et de diagnostic sur les clubs, le comité directeur et ses commissions et les compétitions. Il s’agit pour chacun de ces thèmes, d’évoquer les facteurs de blocage et les contraintes, les leçons apprises et les bonnes pratiques à capitaliser et les solutions envisageables.

La restitution des travaux de groupe a passé en revue les différents problèmes auxquels sont confrontées les clubs, les CD et ses commissions ainsi que les compétitions.

Parmi les plus récurrents, on note entre autres, l’absence, la méconnaissance ou le non-respect de statuts et règlements intérieurs, le manque d’encadrement, de sensibilisation et de formation, le manque de ressources financières et logistiques, la neutralité des membres du district, la sécurité dans les stades, le chevauchement des tournois, la faiblesse des trophées.

Pour y pallier, les séminaristes ont proposé des solutions concrètes dont la transparence dans le choix des responsables et dans la gestion des fonds, l’application rigoureuse des règlements, la tenue de sessions de formation pour tous les acteurs (dirigeants des clubs, membres du district et des commissions techniques, joueurs, arbitres, stadiers), la promotion des petites catégories, l’identification des perturbateurs et leur mise hors d’état de nuire, la réactivation de la sélection de Boghé, la recherche de partenaires pour le financement des clubs et des compétitions (sponsors, ONG, Diaspora).

Cette rencontre, la 1ère du genre organisée par le Comité directeur du district avec l’appui de l’ONG ESD, est censée redonner un souffle nouveau au football local qui traverse une crise profonde depuis ces dernières années en raison du non-respect des textes.

Les recommandations du présent atelier seront consignées dans un document final puis soumises à la validation des acteurs du secteur. L’autre défi à relever et non des moindres est leur application sur le terrain pour qu’enfin notre football local reprenne ses lettres de noblesse d’antan (wait and see).

Dia Abdoulaye
camadia6@yahoo.fr

Journal Le Terroir


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)