CENI : prise de contact entre le Comité de gestion et les membres des démembrements de la Commission

, par  masterEveil , popularité : 18%

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI, Monsieur Mohamed Vall Ould Bellal, a donné, ce jeudi 04 avril 2019, à l’Ancienne Maison des Jeunes, le coup d’envoi des activités de cette instance dont la mission est de superviser, en amont et en aval tout processus électoral en Mauritanie. Il s’agissait d’une rencontre de prise de contact avec les présidents et membres des commissions régionales et départementales au cours de laquelle le président de la CENI a rappelé les grandes lignes de la mission de l’institution.
En présence du vice-président de la CENI, M. Ethmane Ould Bidiel, et des autres membres du Comité de gestion, le président de la CENI a rappelé aux présidents et membres des démembrements de la Commission (au niveau régional et département), les grands axes de leur mission qui commence par le RAVEL (Recensement administratif à vocation électorale) et finit par la déclaration des résultats en passant par l’organisation de l’élection.
Il s’agit d’abord, dira Ould Bellal, d’une prise de contact dans la perspective de la présidentielle de 2019, dont le caractère sensible et historique n’échappe à personne. En cela, la responsabilité religieuse et éthique de tous est engagée.
Le président de la CENI a ensuite exhorté les présidents et les membres des commissions régionales et départementales, dont « le rôle dans le processus est essentiel », à tout mettre en œuvre pour réussir cette mission d’intérêt national, qui requiert un sens élevé de la responsabilité et une neutralité absolue. Pour cela, ils doivent entretenir de bonnes relations avec tous les protagonistes (partis politiques et candidats), faire preuve d’ouverture mais aussi de fermeté quand il le faut.
Ould Bellal a déclaré que le Comité de Gestion ne ménagera aucun effort pour que la mission dévolue à la CENI réussite, malgré l’insuffisance des moyens dont elle dispose. Dans ce cadre, et pour la première fois, des équipes d’appui seront implantées dans les wilayas pour aider les commissions à bien accomplir leurs tâches.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)