CHEIKH BASS EN MAURITANIE : ’Voilà ce que Cheikh Sidya Baba a dit de Serigne Touba lorsque ce dernier était venu en Mauritanie...’

, par  masterEveil , popularité : 11%

Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre a présidé, vendredi, un forum dont le thème était : ’’Le rôle du soufisme dans l’éducation spirituelle du disciple et dans la vulgarisation du savoir et de la paix dans le monde... L’exemple de Cheikh Ahmadou Bamba.’’ Un thème introduit par Chouaïbou Kébé avec Serigne Moustapha Sy qui a fait office de Modérateur. La rencontre qui s’est tenue au Grand Palais des Congrès de Nouakchott a enregistré la présence d’ éminents érudits Mauritaniens comme Mohamadane Waliyou. Diverses autorités ont pris part à la rencontre. 

Plusieurs autres autorités ont assisté au forum. C’est le cas notamment du ministre des Affaires religieuses, les Ambassadeurs du Sénégal, d’Arabie Saoudite, du Maroc, du Soudan, de la Gambie, et Représentants de l’ambassade de l’Algérie, de l’Égypte et de la Palestine. L’honorable député Ba Madine, le Directeur général Guissaly Fall et les autres membres de la communauté mouride de Mauritanie avaient aussi aussi effectués le déplacement tout comme des Oulémas et les différents représentants des Zawiya. 

Dans son exposé, le porte-parole du Khalife Général des Mourides, qui n’aura pas manqué de saluer la mémoire de Serigne Sidi Mokhtar Mbacké, reviendra sur les relations extrêmement poussées entre Cheikh Ahmadou Bamba et Cheikh Sidya Baba. Il fera aussi un tour d’horizon sur le périple du Cheikh en Mauritanie avant de saluer l’excellence des relations entre les deux pays. Il dira retenir les vers écrits par Cheikh Sidya Baba sur Cheikh Ahmadou Bamba confiant que l’homme était un trésor pour l’humanité. 

Il faut signaler que Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma, Président de la commission culture du Grand Magal de Touba a aussi déroulé une communication en langue française. Une deuxième conférence a, par ailleurs, été déroulée par Hamid Ould Mazrouf.

dakaractu.com


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)