Célébration de la fête de la police nationale

, par  masterEveil , popularité : 7%

La police mauritanienne a commémoré, dimanche au niveau des différentes wilayas du pays, sa fête nationale, qui coïncide avec la journée de la police arabe.
Au niveau de Nouakchott, l’évènement a donné lieu à une cérémonie de levée des couleurs à l’Ecole Nationale de Police et à l’inauguration d’une mosquée au niveau de la même école, des abris pour les chiens renifleurs formés au niveau du service des opérations et de protection à Dar Naim, d’un commissariat des mineurs en conflit avec la loi à Araffatt et du commissariat 3 au quartier Dar El Baidha à El Mina.
A cette occasion, le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Oud Abdallah, a souligné que la célébration de cette journée intervient dans une conjoncture particulière pour notre pays qui a rapidement assimilé la nature des risques et des menaces auxquels la région fait face et a réagi aussi rapidement faisant de son approche une exemple à suivre dans ce domaine eu égard à sa brillante réussite.
Il a ajouté que la Mauritanie a rapidement développé une stratégie de sécurité intégrée mettant l’accent sur la prévention, la préemption et la dissuasion, grâce à la vision éclairée et la volonté ferme de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, sur la base d’une approche globale qui croit en l’interdépendance entre la sécurité et le développement.
Le ministre a exhorté les policiers à faire plus de sacrifice pour maintenir l’atmosphère de sécurité et de tranquillité qui règne dans le pays, louant les grands sacrifices déjà fait et remerciant la police nationale pour tous ce qui a été fait pour le bien-être de la patrie et la sécurité des citoyens et de leurs biens.
Pour sa part, le directeur général de la sûreté nationale, le Général de Division Mohamed Ould Meguet a souligné que la célébration de cette journée intervient dans une conjoncture régionale et internationale marquée par la violence et l’insécurité à cause du terrorisme et du crime organisé.
Il a ajouté que la police nationale a toujours été un partenaire actif pour toutes les parties au système de la sécurité nationale, que ce soit la justice ou les appareils militaires et sécuritaires compétents pour mener à bien leurs rôles dans la prévention et le contrôle de la criminalité.
Le directeur a ensuite passé en revue les différentes réalisations accomplies au cours de l’année écoulée pour le secteur de la police, appelant les officiers, les sous-officiers et les agents à faire preuve de davantage de rigueur et d’abnégation afin de maintenir la sécurité et l’ordre et d’imposer le respect de la loi.
La cérémonie organisée à cette occasion s’est déroulée en présence du ministre de la justice, Maître Brahim Ould Daddah, du Chef d’Etat-Major Général Adjoint des Armées, le General de Division Hanenna Ould Sidi, du Chef d’état-major de la Gendarmerie nationale, le Général de Division Soultan Ould Mohamed Eswad, du président de la cour suprême, du procureur près de la cour suprême, des walis de des trois wilayas de Nouakchott, des procureurs de la république au niveau des mêmes wilayas, du hakem de Tavregh Zeina et de plusieurs officiers à la direction générale de la sûreté nationale.
AMI
*


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)