Championnat National de première division : 6ème journée L’ASAC Concorde conserve le fauteuil de leader

, par  masterEveil , popularité : 9%

Le championnat national de première division de l’édition 2016-2017 s’est poursuivi le week-end dernier pour le compte de la 6ème journée. Ce marathon saisonnier de l’élite nationale qui comprend 26 journées et s’étale sur 8 mois, s’est ouvert le 24 septembre dernier et il connaitra son épilogue le 14 mai 2017, par la désignation du successeur du FC Tevragh Zeïna.

14 équipes prennent part à cette édition qui s’emballe déjà. Des aspirants au titre, il y en a et depuis le déclenchement de cet exercice, on assiste à un passage du témoin au terme de chaque journée. Ainsi, de la première à la 4ème journée, quatre formations (FC Nouadhibou, Nouakchott King’s, FC Deuz et Concorde) y sont suppléées.

Depuis lors, c’est-à-dire la quatrième journée, l’équipe de l’ASAC Concorde (15 points), garde ce fauteuil devant le FC Tevragh (13 points) à la faveur de sa courte victoire, mais précieuse devant FC Deuz.

L’équipe du Ksar (12 points) qui a incliné le FC Nouadhibou, lui infligeant sa seconde défaite, se place à la troisième position, derrière le FC Tevragh Zeïna. Le Club Orange, suite à sa défaite face au Ksar recule de deux enjambées et ferme la marche du carré de tête.

Toujounine s’invite dans le quinté de tête

L’équipe de Toujounine (10 points) après son bras de fer remporté face à la formation de l’ASC Tijikja s’invite à la 5ème place et compte le même nombre de points que le FC Nouadhibou qui a chuté de deux marches, cédant sa place au FC Tevragh Zeïna. Les formations de FC Deuz et l’ASC Tijikja perdantes lors de cette journée, occupent respectivement la 6ème et 7ème place de ce classement, encore provisoire.

L’AS Armée la lanterne rouge, l’AS Police retrouve ses couleurs et l’AJ Riadh, le sourire

L’AS Armée nationale qui collectionne les défaites, est toujours la lanterne rouge de cette course à fond avec 2 maigres points. Tandis que l’AS Police depuis l’arrivée de Sidi El Moctar N’Diaye retrouve le sourire et quitte la ligne rouge. Tout comme l’équipe de Riadh qui sort la tête de l’eau et obtient sa première victoire de haute lutte face à une formation de la Garde Nationale, méconnaissable.

Une journée prolifique

Pour en revenir à cette 6ème journée prolifique où il n’y a pas de parité, 26 buts ont été marqués dont un carton plein et des doublés signés : le duo Mohamed M’Bareck dit Gaucher et Niang El Haj (Concorde) et Youssouf Bilal (AJ Riadh), pour une moyenne de 3,25 buts par match. Ainsi, la plus large victoire a été à l’avantage de l’ASAC Concorde face à l’AS Armée Nationale (7-0).

Nouakchott King’s sur une pente

Depuis son premier succès sur tapis vert face à l’équipe du FC Tevragh Zeïna lors de la première journée, l’équipe de Nouakchott King’s, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Sur une pente, et de nuls en défaites, l’équipe vient d’enregistrer son troisième revers d’affilée face à une formation de l’AS Police dont l’entraineur Sidi El Moctar N’Diaye a hérité à l’aube de la quatrième journée et qui accomplit des merveilles, sur le bac de cette coriace formation de la police.

Dominer n’est pas gagner !

En seconde heure toujours au complexe olympique de Nouakchott, l’équipe de DEUZ FC qui est arrivée cette saison dans l’élite et qui brûle les étapes a littéralement dominé son adversaire et non des moindres, puisqu’il s’agit du FC Tevragh Zeïna. Un choc des Titans qui a tenu toutes ses promesses et qui s’est terminé, nonobstant toute attente.

Plus expérimentés et en jambes, les poulains du duo Birama-Modi M’Bodj ont réussi à s’offrir le chapeau de leur adversaire dans les ultimes instants du temps réglementaire, suite à un coup franc provoqué par le Brésilien Nikson Vidal aux abords de la surface de réparation, sur le flanc droit de la défense de Deuz FC et prolongé par le briscard Yacoub Mohamed Deyna dans les filets d’Aldiouma Diallo.

L’ASAC Concorde affiche ses appétences

Leader lors de ces trois précédentes journées, l’équipe de l’ASAC concorde est sur un bel cumulus. Les poulains de Doudou ne badinent pas depuis leur unique défaite face à FC Deuz lors de la deuxième journée et leur retour de Dakar où, ils avaient pris part au tournoi de Guédiawaye FC.

Vainqueur de l’édition 2007-2008, la vieille Dame fondée en 1979, court derrière un second titre depuis. Vainqueur de la Coupe nationale en 2009 et finaliste en 2012 et 2014, l’équipe mythique qui remporta la super coupe en 2012, veut cette saison mettre dans son escarcelle le titre de champion, pour faire taire tous les débats autour de cette formation.

Sow Ibrahima trébuche d’entrée

En se promenant samedi dernier en première heure devant l’AS Armée Nationale, l’équipe étale au grand jour, ses ambitions. Dans cette rencontre à sens unique, les poulains de Sow Ibrahima fraichement nommé à la barre technique du club, n’ont pas eu le temps de sortir la grosse artillerie, face à un adversaire ferme.

Sneïdry réussit le tour de force

L’équipe de Toujounine a fait le service minimum devant celle de Tijikja le prescrivant son premier revers de la saison. Les banlieusards qui avaient peiné lors de leurs premières sorties se remettent petit à petit et collectionnent les triomphes. Après leur victoire face à Riadh (2-1) lors de la 4ème journée, leur succès face à l’Armée nationale, la journée suivante, ils continuent leur odyssée face à la solide équipe de Tijikja sur le score étriqué d’1 but à 0. Un succès qui les propulse sur la cinquième marche du classement provisoire.

L’ASC SNIM s’offre le derby

Au même moment dans la capitale économique, l’ASC SNIM s’est offert le derby du nord face à l’ASC Kédia de Zouerate sur le score de 3 buts à 2. La formation des Mineurs empochent ainsi leur première victoire de la saison.

L’ACS Ksar coiffe le FC Nouadhibou

Dimanche en première heure, l’équipe du Ksar s’impose face à celle du FC Nouadhibou. Cette dernière dominatrice au score s’est fait rattraper par deux fois, avoir de se faire coiffer au poteau. Très en verve et revenus des vestiaires avec de nouveaux arguments, les coéquipiers de Babacar Beïguily l’un des buteurs de la soirée sur l’égalisation du 2ème but, réussiront à exterminer les espoirs des poulains de Seba Mustapha dans la seconde partie de la rencontre et s’emparer du gain de la rencontre, par l’intermédiaire d’Ahmed Mahmoud (58ème) répondant au but d’Edem Akrofi, qui sera expulsé dans les derniers instants du temps réglementaire.

Youssouf Bilal, frappe deux fois

Les supporters de Riadh ne sont pas rentrés bredouilles. Ils ont apporté avec eux, le produit de la rencontre, au détriment de Thiarthioura qui a donné de la voix et changé de tribune. Les poulains de Cheikh Sow qui étaient à trois défaites successives réussissent ainsi à incliner la solide équipe de la Garde, méconnue tout au long de cette partie, largement acquise aux banlieusards. Le jeune Yousssouf Bilal inscrira un doublé (24 et 36 ème) et son compère Ethmane Sidi Yacoub aggravera le score à la 66ème minute, redonnant ainsi le sourire à leur mentor Hacen Camara. Tandis que les Gardes sauveront l’honneur avant le coup de sifflet final.

Une pause d’une dizaine de jours

Sachez simplement qu’en raison du déplacement de l’équipe nationale en Tunisie (7 au 16 novembre), ce championnat national de première division connaitra un répit d’une dizaine et reprendra le 18 novembre2016, pour le compte de la 7ème journée.

www.Rimsports.org


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)