Cinq partis politiques mauritaniens lancent un appel pour sauver la Mauritanie.

, par  Webmastrer , popularité : 9%

Arc-en-ciel - Cinq ( 5 ) partis politiques mauritaniens, ont invité ce samedi 31 janvier 2015, plusieurs mauritaniens "haal pulaaren" au domicile du président Bâ Mamadou Alassane pour leur présenter le document ci-dessous.

Durant six heures d’horloge, l’ensemble des participants, après les questions posées et les recommandations faites, ont adopté à l’unanimité le document et ont autorisé la mise en place d’un conseil élargi qui sera charge du suivi des recommandations édictées par l’assemblée.

Un exemplaire du document rédigé en pulaar, en arabe et en français, à été remis à chacun des participants.

Déclaration

Les mauritaniens font face, depuis l’indépendance, à un problème sérieux, celui de la cohabitation, qui mine l’unité nationale et menace l’existence du pays.

Il est urgent d’y faire face, afin de lui trouver des solutions appropriées et durables.

En patriotes sincères, notre seul souci est de participer à la construction d’une Mauritanie où toutes nos communautés vivraient dans l’unité, dans la solidarité et dans la paix.

* Nous ne voulons pas d’un racisme d’état d’où qu’il vienne.

* Nous ne sommes pas des séparatistes , ni des extrémistes, encore moins des racistes.

* Nous ne faisons pas l’amalgame entre une communauté quelconque et le pouvoir en place.

A l’évidence, la communauté négro-mauritanienne subit une série d’injustices ayant conduit à son exclusion.

Elle est exclue du pouvoir politique, exclue de l’économie, exclue de l’école, qui fait échouer massivement ses enfants, sans possibilité d’accès à l’emploi.

Il nous faut imaginer des mesures concrètes pour remédier à ces déséquilibres en même temps que des gardes fous solides pour empêcher qu’ils ne se reproduisent.

 Garde-fou numéro 1 : Procéder au rééquilibrage dans la représentativité des communautés au niveau des grandes institutions, notamment, celles a mandat ( Cour suprême, Cour des comptes, Cour constitutionnelle , présidence de l’assemblée nationale, présidence du sénat , prématuré, etc, etc

 Garde-fou numéro 2 : Au plan national, trouver des mesures de rattrapage pour corriger les écarts existants entre les communautés dans les domaines de l’économie, des forces armées, de la police nationale, de l’administration.

 Garde-fou numéro 3 : remodeler le territoire en régions naturelles, homogènes au plan socio-culturel et économique. Ces régions seront dotées de pouvoir de décision reconnu dans la constitution, à travers de larges compétences octroyées ; ces régions auront en charge le foncier, les langues et culture, l’environnement , etc, etc ....

- Les gouverneurs seront nommés par le pouvoir central mais investis par les conseils régionaux.

- Chaque région élira ses représentants locaux et nationaux ( conseillers, députés, sénateurs), au prorata de son poids démographique.

 Garde-fou numéro 4 : les agents de l’état affectés dans les régions devront maîtriser au moins une ou deux langues locales.

 Garde-fou numéro 5 : une charte constitutionnelle sera élaborée qui intégrera les solutions proposées et remplacera la constitution actuelle.

Voilà les mesures que nous proposons pour résoudre ce problème de la cohabitation .

Encore une fois :

Nous affirmons être animés de la volonté de vivre ensemble avec toutes les autres composantes nationales.

Nous voulons construire une Mauritanie nouvelle ; une Mauritanie débarrassée des pratiques et séquelles de l’esclavage , une Mauritanie qui accepte sa diversité, cultive la solidarité, partage ses richesses, garantit le droit et l’égale dignité à tous.

Nous restons attaches aux idéaux, aux principes et valeurs de la démocratie et de la citoyenneté.

Appel,

- Nous demandons aux mauritaniens vivant à l’intérieur, à la diaspora et à toutes les victimes du système de se joindre à nos efforts pour aider à la solution de ce problème.

- Nous appelons toutes les forces vives progressistes à rallier notre entreprise pacifique pour que dans un même élan patriotique nous sauvions la Mauritanie.

- Nous appelons enfin la communauté internationale à soutenir notre entreprise légitime et pacifique pour œuvrer à la viabilité et à la stabilité de la Mauritanie.

Les Présidents

- ADEMA
ALLIANCE pour la Démocratie en Mauritanie

-ARC -en -CIEL, Le PMC
Arc-en-ciel, le Parti Mauritanien du Concret

- F.P.C
Forces Progressistes du Changement

-MPR
Mouvement Pour la Refondation

- PLEJ
Parti pour la Liberté, Égalité et Justice

-U.N.D.D
Union nationale pour la démocratie et le développement.

Cellule communication
Arc-en-ciel, Le P M C.

Les articles, commentaires et propos so


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)