Clôture des premières journées internationales de chimie

, par  masterEveil , popularité : 18%

Les travaux des journées internationales de chimie, organisées par l’association mauritanienne de chimie en collaboration avec la faculté des sciences et techniques de l’université de Nouakchott El Asriya sous le thème ‘’la chimie et le développement durable en Mauritanie’’ : les défis et les perspectives’’, ont été clôturés vendredi à la faculté des sciences et techniques de l’Université de Nouakchott El Asriya.

120 professeurs et chercheurs du Maghreb arabe, du Sénégal, de France et d’Italie ont pris part à cette manifestation de trois jours, dont l’objectif principal était d’éclairer l’opinion publique et les experts sur le rôle de la chimie dans le développement de l’économie et de l’industrie.

Le président de l’université de Nouakchott El Asriya, Pr. Ahmedou Ould Haouba a loué à cette occasion, la qualité et la pertinence des exposés présentés par les experts nationaux et internationaux, ayant abordé plusieurs sujets vitaux, pouvant hisser la recherche scientifique dans les Etats participants, notamment la recherche liée aux domaines chimiques, à éclairer la voie aux étudiants dans les études de troisième cycle, pour s’en servir sciemment dans leurs études et leur avenir scientifique.

Il a remercié également l’association mauritanienne de chimie pour l’organisation de ces journées scientifiques.

Le président de l’association mauritanienne de chimie, Dr. Mohamed Lemine Ould Chamekh, a loué dans son intervention faite à cette occasion, le sens élevé, le sérieux et la persévérance, témoignés par les participants, appréciant également la qualité des présentations exposées et l’interaction qui a caractérisé les échanges entre les participants.

« Les résultats de cette rencontre contribueront à augmenter les niveaux de développement dans le pays et à approfondir les relations entre les Etats participants, dans le domaine de la recherche et des échanges scientifiques », a-t-il dit, précisant que l’événement constitue une opportunité pour ancrer une tradition de convergence entre les chercheurs des différents Etats de la sous-région et du monde entier, en faveur de la pérennité de l’apport scientifique au service de l’homme.

« L’association est prête à accueillir tout ce qui peut contribuer au développement de la recherche scientifique en général et de la chimie en particulier, notamment en faveur du développement et de la construction », a-t-il conclu.

La cérémonie s’est déroulée en présence des responsables de l’Université moderne de Nouakchott El-Asrya et d’établissements de l’enseignement supérieur et de nombreux hommes de science et du savoir ainsi que de chercheurs.

Navigation