Communiqué : Le M.P.R exige le rétablissement de la légalité constitutionnelle en Gambie

, par  masterEveil

Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a suivi avec attention le scrutin présidentiel en Gambie et dont les résultats ont consacré la victoire éclatante de M. Adama Barrow à la magistrature suprême.

Pris de court, par une volte face indigne d’un président battu à plate couture, en annonçant, sans sourciller, qu’il ne reconnaît plus les résultats des élections présidentielles, après avoir pourtant admis sa défaite et féliciter le vainqueur, Yaya Diamé vient de signer le dernier acte d’un dictateur aux abois.

Alors qu’il s’était ouvert une porte de sortie, pour un temps plus ou moins long, il met aujourd’hui la communauté internationale au pied du mur, n’offrant à celle-ci que le choix de le démettre, d’une manière ou d’une autre. La seule question qui se pose est celle de savoir quand ? Et qu’elle en sera encore le prix pour le peuple gambien longtemps meurtri et humilié par 22 ans d’un pouvoir cauchemardesque ?

Devant cette situation, pour le moins dangereuse pour la stabilité de la Gambie, pays frère, le MPR :

1. Condamne fermement cette fuite en avant du Président Diamé ;

2. Exige le rétablissement de la légalité constitutionnelle qui consacre la victoire éclatante du Président Barrow ;

3. Lance un appel pressant à la CEDEAO, l’Union Africaine, bref la communauté internationale pour trouver une issue heureuse à la crise désormais ouverte, laquelle risque de plonger ce pays dans le chaos et provoquer une instabilité dans la sous-région.

Nouakchott, le 13/12/2016

Cellule Com. du M.P.R