Communiqué de presse : halte aux campagnes de harcèlement des étrangers

, par  masterEveil , popularité : 12%

Nouakchott est périodiquement le théâtre de campagnes de harcèlements quasi-quotidiens à l’endroit des étrangers négro-africains, menées par les services de sécurité sous le prétexte de la lutte contre les clandestins.
En plus du caractère raciste qu’elles revêtent, leurs victimes subissent aussi, le plus souvent, des traitements arbitraires et dégradants, et sont réduites à devenir des proies faciles aux agents de sécurité qui pratiquent les provocations et l’escroquerie au cours des arrestations qui se font dans des conditions dont le moins qu’on puisse en dire est qu’elles sont inhumaines.
De telles arrestations se font sans discernement entre les statuts des résidents et ceux qui sont en transit, elles se font quelques fois selon le faciès, ce qui pousse à la confusion entre les étrangers et les négro-africains mauritaniens.
En outre, l’obtention de la carte de résidence est un véritable parcours du combattant, parsemé d’embûches infinies.
L’UFP, prenant en compte les principes de justice et d’équité, respectueuse des valeurs des droits de l’homme, soucieuse de préserver la vie et les intérêts des mauritaniens qui résident dans des pays dont les ressortissants sont victimes de mauvais traitements en Mauritanie, craignant que de telles mauvaises pratiques nuisent aux relations qui lient notre pays aux peuples de la sous-région et à leurs Etats :
- Dénonce avec force les pratiques racistes et humiliantes que font subir certaines forces de sécurité à des étrangers négro-africains ;
- Exige, de façon urgente, qu’il soit mis fin à de telles pratiques ;
- Demande à ce que les responsables reconnus de telles pratiques soient sanctionnés ;
- Appelle à l’adoption d’un esprit responsable et de discernement avant toute opération d’arrestation ou de détention de toute personne suspecte ;
- Demande la mise en place des conditions nécessaires pour faciliter l’obtention de la carte de résidence pour les personnes qui répondent aux strictes règles du droit ;
- Rend le pouvoir en place responsable de ces pratiques répréhensibles, et réitère son appel à y mettre un terme

Nouakchott 21/ 9/2016
Secrétariat national à la communication


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)