Communiqué du Comité chargé de la gestion de l’aide publique à la presse privée

, par  masterEveil , popularité : 88%

Compte-tenu des orientations des autorités supérieures du pays, qui visent à développer le secteur des médias et à le soutenir financièrement et moralement, et sur la base du décret 156/2011, qui stipule que le Comité de gestion de l’Aide à la presse privée se réunit en deux sessions ordinaires au cours de l’année et en sessions extraordinaires chaque fois que cela est nécessaire, et en exécution des engagements du comité formulés dans le rapport final de sa première session ordinaire, dont des exemplaires ont été transmis au Ministre des finances, au Ministre de la culture et de l’artisanat et des relations avec le Parlement et au président de la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA) conformément à la loi.
Le comité a décidé d’ouvrir sa deuxième session ordinaire et de soumettre le reste des travaux de sa session extraordinaire à cette session.
- Le Comité déclare qu’il a commencé à mobiliser des ressources financières supplémentaires au montant programmé dans le budget du Ministère de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement pour l’année 2020 ;
- Il annonce également qu’il a commencé à nouer des partenariats avec des organismes publics et privés nationaux et internationaux afin de proposer des bourses, des formations et d’améliorer l’expertise au profit de la presse privée mauritanienne.
- Il annonce aussi avoir signé au cours de cette nouvelle session ordinaire un accord avec l’imprimerie nationale grâce auquel les journaux papier soutenus lors de la première session bénéficient du tirage réduit, puisque le prix 500 exemplaires pour chaque journal de huit pages sera de 800 MRU et celui de 500 exemplaires de 12 pages de 1 200 MRU à l’imprimerie nationale, afin de réhabiliter cet important secteur médiatique ;
- Le Comité déclare par ailleurs que c’est pour éviter le retard enregistré au cours des dernières années, qui a abouti à la réception des dossiers au cours des deux derniers mois de l’année, et pour activer la loi qui lui accorde un mandat arrivant à terme le le 5 novembre 2020 et en réponse à la volonté des organes de presse qui se sont concertés avec le Comité, la commission, il a été décidé d’ouvrir la porte à la présentation des dossiers des institutions et organes de presse souhaitant bénéficier de l’appui au titre de l’année 2020, afin de disposer de suffisamment de temps pour étudier les dossiers et vérifier l’exactitude des informations qui y sont contenues.
La réception des dossiers se fera à partir du lundi 16 mars 2020 au vendredi 10 avril 2020 au secrétariat du Comité dans les locaux de la HAPA tous les jours ouvrables de 10h du matin jusqu’à 14hs sauf le vendredi de 10hs du matin jusqu’au Midi.
Le dossier est composé de :
Pour les organisations de presse papier et électronique :
1- Une demande manuscrite signée et cachetée du premier responsable de l’institution ou de son délégué avec une copie de sa carte d’identité ou de son passeport, adressée au président du comité, confirmant que l’institution demande à bénéficier de l’appui.
2- Un reçu numéroté pour annoncer une parution délivrée par les autorités juridiquement compétentes datant d’au moins un an après le début de la réception des dossiers.
3- Une copie du registre du commerce de l’organe.
4- Un document d’immatriculation de l’institution à l’Administration Générale des Impôts avec un numéro d’identification fiscale (NIF)
5- Un contrat de location au nom de l’institution signé par un notaire, d’une durée d’au moins six mois (accompagné d’une facture d’électricité ou d’eau pour indiquer avec précision l’adresse du siège).
6- Contrats de travail des employés de l’organe signés par les deux parties ou enregistrés auprès de l’inspection du travail ou auprès l’un des greffiers.
7- Un relevé d’ouverture de compte bancaire au nom de l’institution.
8- relevé de la comptabilité de l’année 2019.
9- Une déclaration du domaine du site (pour les sites électroniques)
10- Trois exemplaires publiés en 2020 (pour les journaux papiers).

Pour les chaines de télévision et de radio :
1- Une demande manuscrite signée et cachetée du premier responsable de l’institution ou de son délégué avec une copie de sa carte d’identité ou de son passeport, adressée au président du comité, confirmant que l’institution demande à bénéficier de l’appui.
2. Une déclaration d’ouverture d’un compte bancaire au nom de l’institution.

Pour les organisations de presse :
1- Une demande manuscrite signée et cachetée du premier responsable de l’institution ou de son délégué avec une copie de sa carte d’identité ou de son passeport, adressée au président du comité, confirmant que l’institution demande à bénéficier de l’appui.

2. Un récépissé délivré par les autorités compétentes datant depuis un an au moins à compter de publication de ce communiqué
3. Une copie des statuts et règlements de l’association.
4. Une liste des noms des membres accompagnés de leurs numéros de téléphone.
5. Contrat de location signé par le notaire.
6. les activités durant l’année 2019.
7. Une attestatio d’ouverture d’un compte bancaire au nom de la corporation
8. Quant aux organes membres des associations de presse régionales et internationales, fournir des déclarations attestant leur statut de membres dans des ces institutions

Le Comité souligne que tout site qui ne figure pas sur le réseau ou journal non paru au cours de l’année 2020 et toute télévision ou radio en dehors de la diffusion seront exclus du soutien.

Le 11 mars 2020
Le président
Melainine Ould M’Boirick


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)