Contestation de la décision de nomination de certains agents au ministère des finances

, par  Webmastrer , popularité : 10%

Un groupe de jeunes cadres appartenant au ministère des Finances contestent la décision prise par le ministre de l’Economie et des Finances au début de Juillet de cette année, portant nomination de huit personnes de son entourage et de son alliance – selon eux –

Ces jeunes ont souligné à « Mourassiloun » que les nouveaux promus n’ont – a l’origine- aucune relation avec la fonction publique ni l’inspection generale des finances.

« nous voulons – avant de passer à la contestation de la décision , en aviser auparavent la presse et les parlementaires », disent-ils.

Ces jeunes cadres ont été surpris que le ministre de l’Economie et des Finances ait pris une telle décision après la publication du décret interdisant la nomination de personnes qui ne sont pas permanents pendant qu’il y’a des employés officiels et ce, malgré la circulaire du Premier ministre qui interdit tout recrutement supplémentaire avant de lister les non permanents et avoir réglé leur situation et la circulaire du ministère de la fonction publique dans le même sens.

Selon ces contestataires toujours, la décision se contredit, quand elle évoque que le ministre des Finances fonde sa nomination sur le décret 135/2005 et le décret 137/2004, alors que les deux textes stipulent que le poste d’ « l’inspecteur certifie » ne peut être confie qu’ a des administrateurs financiers comme le portés également sur les documents ci-joint.

En outre – ces jeunes cadres estiment que la décision ne tient pas compte de la sensibilité du poste, et contraire à l’aspiration légitime des inspecteurs administratifs et financiers qui souhaitent parvenir à l’inspection générale en tant qu’institution de contrôle et surveillance qui leur permet l’acquisition d’expérience et perfectionnement .

Lire la suite : http://mourassiloun.com/?q=node%2F11331


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)