Début des travaux de la 35ème session ordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement de l’UA en présence du Président Ould Ghazouani

, par  masterEveil , popularité : 0%

Les travaux du 35ème Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement des pays membres de l’Union Africaine ont démarré samedi, au siège de l’Union Africaine à Addis-Abeba, avec la participation du président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, ainsi qu’un certain nombre de ses frères, dirigeants de pays africains ou leurs représentants.

Le sommet a débuté par une allocution du Président de la commission de l’Union Africaine, M. Moussa Faki Mahamat, au cours de laquelle il a fait un exposé sur l’ensemble des activités de l’Union Africaine au cours de l’année écoulée, les mécanismes suivis par les pays de l’Union pour faire face aux répercussions de la pandémie Covid- 19 et aux efforts de ces pays pour fournir des vaccins par le biais d’auto-interventions et d’initiatives mondiales.

Il a souligné que le grand défi auquel est confronté le continent est la capacité à mobiliser les ressources nécessaires au financement de ses projets de développement, relevant l’importance pour les pays africains de réduire significativement ou d’annuler la dette du continent pour contribuer à surmonter ce défi.

Pour sa part, le Président de la République Démocratique du Congo, M. Félix-Anton Tshisekedi, Président de l’Union Africaine, a mis l’accent dans son allocution sur la pandémie Covid et ses impacts importants sur les économies nationales dans divers pays du continent. Il a passé en revue les plans adoptés par l’Union au cours de l’année écoulée pour contribuer à réduire ces répercussions et fournir des vaccins aux pays du continent africain. Après les interventions de certains dirigeants africains et d’un certain nombre d’invités d’honneur, le bureau de la Conférence de l’Union africaine 2022 a été annoncé, avec notamment la désignation du Président sénégalais, Macky Sall, à la présidence de l’Union africaine, en remplacement du Président de la République démocratique du Congo, qui a assuré la présidence de l’Union au cours de l’année écoulée.

Au cours de ce sommet organisé sous le thème : « Renforcer la résilience en matière de nutrition sur le continent africain : activer le capital humain et le développement économique et social », les dirigeants africains seront édifiés sur plusieurs rapports liés aux activités du Conseil de paix et de sécurité et à l’état de la paix et de la sécurité en Afrique. Ils seront également informés sur le rapport préparé par ce Conseil sur les étapes de mise en œuvre de la feuille de route sur les mesures pratiques pour faire taire les armes en Afrique.

De même, un rapport sur la capacité de l’Union à répondre aux exigences imposées par la pandémie de Covid-19, et un autre sur les mesures visant à mobiliser des ressources financières pour accélérer la reprise économique, le développement et l’intégration africaine leur seront présentés.

Ils suivront également un rapport sur la gouvernance dans le continent africain au cours de l’année 2021 sous le thème : ‘’Perspectives de la gouvernance sur le continent pour l’Afrique que nous voulons’’ et un rapport sur les 30e et 31e Forums des chefs d’État et de gouvernement participant au Mécanisme africain d’examen, en plus des rapports annuels de l’Union et de ses organes y compris les questions faisant l’objet d’un suivi par les chefs d’État.

Ces question comprennent des domaines tels que la sécurité alimentaire, la migration, l’éradication du paludisme, la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, la réforme institutionnelle de l’Union africaine, le financement intérieur du secteur de la santé, le suivi de la mise en œuvre de l’Agenda 2063, le développement agricole, la justice, les mutilations génitales féminines, le changement climatique et la zone de libre-échange continentale africaine.

Au cours de cette session, quinze membres du Conseil de paix et de sécurité, les membres du Groupe des sages et le Directeur exécutif de l’Agence de développement de l’Union africaine seront désignés, les résultats de la troisième réunion semestrielle de coordination, les décisions et déclarations de la trente-cinquième session ordinaire de la Conférence de l’Union africaine seront adoptés, et la date et le lieu de chacune des sessions ordinaires fixés.

La 36e conférence au sommet est la plus haute instance elle comprend les chefs d’État et de gouvernement des pays membres ; elle clôture les principales réunions de l’organisation. Elle a été précédée par la réunion du conseil exécutif et celle du comité des représentants permanents.

Les responsabilités de l’Union comprennent la définition de ses politiques, de ses priorités, l’adoption de son programme de travail annuel et le suivi de la mise en œuvre de ses politiques et décisions.

Le Président Ghazouani était accompagné lors de la séance d’ouverture de la session par les membres de la délégation d’accompagnement, et de l’ambassadrice à Addis-Abeba, SE Mme Khadijetou M’Bareck Fall.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)