Déferrement d’un militaire accusé de viol à la prison d’Atar

, par  masterEveil , popularité : 9%

Le juge d’instruction prés du tribunal d’Atar, la capitale de la wilaya de l’Adrar, a déféré à la prison de la ville, un officier de l’armée accusé de viol, avec l’obligation signifiée à la victime, d’émarger chaque lundi à ses bureaux.
Ces mesures sont prises en attendant la tenue d’un procès sur cette affaire, qui doit avoir lieu dans deux mois, indique-t-on.
Sur un autre plan, les médecins qui ont examiné la victime ont requis son évacuation à Nouakchott, afin de bénéficier de soins de qualité, confie un parent de la fille violée.
Les parents de la victime ont par ailleurs remercié tous ceux qui se sont solidarisés avec eux, pour que la justice suit son cours.

Cridem

Navigation


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)