Néma : Radio Jeunesse Sahel sensibilise sur l’implication des jeunes sur la construction du vivre-ensemble

, par  masterEveil , popularité : 0%

Radio Jeunesse Sahel (RJS), une radio sur les ondes et le web pour impliquer les jeunes de la région dans la construction du vivre-ensemble, était samedi dernier, 30 octobre 2021 au rendez-vous de l’étape de sa campagne de sensibilisation sur ses objectifs avec la capitale du Hodh Charghi Néma.

L’activité menée par Radio Jeunesse Sahel Mauritanie à Néma, a été présidée par le directeur de cabinet du wali du Hodh Chargui.

Cette Radio, qui est un programme transnational, généraliste et non-commercial, touchant les cinq pays de la région du Sahel (Mauritanie, Burkina Faso, Mali, , Niger et Tchad), permet aux jeunes du G5 Sahel la maitrise des nouvelles technologies de l’information et de communication dans le cadre de la préparation et de la diffusion des émissions, a-t-il dit.

Et d’ajouter que le projet constituera un espace permettant aux jeunes de relever les défis et d’instaurer un développement durable dans la sous-région.

Prenant à son tour la parole, le président du Conseil Supérieur de la Jeunesse M. Mohamed Yahya Ould Taleb Brahim a indiqué que les émissions de la Radio permettront d’accélérer le processus du développement local.

RJS cible principalement un public jeune, entre 15 et 35 ans, et s’attache à parler à chacun dans toute sa diversité : filles comme garçons, ruraux comme urbains, nationaux/locaux ou venant de pays étrangers, a-t-il affirmé.

L’objectif de la radio est de proposer un nouvel espace d’expression pour cette jeunesse, afin qu’elle se sente concernée et impliquée dans la construction du vivre-ensemble.

Ce projet se donne comme ambition de susciter de nouvelles formes de dialogue, d’actions, de solidarités, de prises de parole et d’expériences culturelles entre jeunes du Sahel.

Radio jeunesse Sahel est une initiative du G5 Sahel et de la Francophonie réalisée sur financement de l’Union Européenne (UE), rappelle-t-on.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)