Des députés de l’UPR, "contraints" de taire leur demande d’augmentation de rémunérationl

, par  Webmastrer , popularité : 12%

alakhbar- Des députés du parti UPR, au pouvoir en Mauritanie, ont été "contraints" de retirer leur demande d’augmentation de rémunération. Et ils "risquent d’être exclus du parti s’ils persistent à réclamer une majoration de rémunération", a appris Alakhbar de source parlementaire.

Les députés en question avaient sollicité une augmentation de leur rémunération mensuelle de 600000 UM à 900000 UM. Ils avaient aussi signé une requête préparée par la député Lalla Mint Hassana demandant une hausse des indemnités de sessions ordinaires de 10000Um à 25000Um.

Sur pression du gouvernement, les présidents de l’Assemblée et de la commission des finances ont rejeté la première requête. Et les signataires de la deuxième ont été menacés d’expulsion de l’UPR par le président du groupe parlementaire du parti.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)