Des institutions de presse appellent à ignorer le fonds d’aide aux médias

, par  masterEveil , popularité : 9%

Un groupe d’institutions de presse a demandé vendredi de surseoir toute opération relative au fonds d’appui à la presse en attendant qu’une solution soit trouvée à la crise actuelle.
Dans un communiqué publié vendredi et signé par 43 organes de presse, ceux-ci rejettent le premier communiqué de la commission chargée du fonds d’appui à la presse, notamment le paragraphe qui hypothèque la liberté de la presse et qui pose des conditions non professionnelles et non juridiques.
Ces institutions ont demandé à tous de respecter la presse, de mesurer l’importance de sa noble mission, de consolider la transparence et la démocratie et le niveau d’éveil dans le pays.
Elles ont réaffirmé leur attachement à la nécessité de respecter les lois et les règles professionnelles, les critères de déontologie de la profession, renouvelant leur demande d’augmenter l’aide publique aux médias et à accélérer la loi sur la publicité et son application dans la transparence.
Les organes de presse, signataires de ce communiqué, renouvellent leur disponibilité à travailler à la garantie de la transparence de ce financement consenti par le contribuable mauritanien pour appuyer les médias dans le pays.
Sahara Medias


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)