Des sénateurs vont porter plainte contre le Parquet général

, par  masterEveil , popularité : 11%

Le président de la Commission de crise au Sénat mauritanien Cheikh Ould Hanana a annoncé trois plaintes contre le procureur général, la Garde nationale et le ministre de l’Economie et des Finances. Le sénateur s’exprimait à l’émission Vis-Samim sur la chaîne Al-Mourabitoun.

Cheikh Ould Hanana estime le procureur général a violé l’article 50 qui stipule : « Aucun membre du Parlement ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou des votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions. ».
Ould Hanana reproche à la Garde nationale d’avoir interdit aux sénateurs d’accéder au Sénat et d’y tenir leurs réunions.
Concernant le ministre de l’Economie et des Finances, le sénateur affirme que ce premier a gelé les primes des sénateurs depuis le 1 juillet 2017 avant même le vote au référendum.
Cheikh Ould Hanana a par ailleurs promis d’annuler les modifications constitutionnelles approuvées au référendum du 5 août. Le peuple a rejeté ces modification en boycottant le vote.
Alakhbar


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)