Désescalade. Entre le Maroc et l’Algérie, quel résultat pour la médiation mauritanienne ?

, par  masterEveil , popularité : 0%

La visite à Alger du président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a pu être présentée comme une tentative de médiation entre le Maroc et l’Algérie. Pourtant, les deux voisins y ont trouvé le prétexte d’un nouveau sujet de rivalité.

Le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani a effectué du 27 au 29 décembre une visite officielle en Algérie, accompagné d’une importante délégation composée d’hommes d’affaires, de diplomates et de ministres.

Il s’agissait de la première visite d’un chef d’État mauritanien à Alger depuis plus de deux ans. Dans un entretien accordé au magazine libanais Al-Iktissad Wal-Aamal, le président mauritanien avait affirmé, la veille de son départ en Algérie, que la Mauritanie était prête à “jouer un rôle majeur dans le rétablissement de la cohésion entre frères maghrébins”.

Le magazine marocain Tel Quel rappelle néanmoins que la première destination officielle du président Mohamed Ould Ghazouani devait être la capitale marocaine, Rabat, sur invitation du roi Mohammed VI. “Mais les préparatifs de la visite du président mauritanien ont traîné et Alger y a vu une opportunité de le recevoir”, commente l’hebdomadaire.

Du côté marocain, on rappelle également que la “médiation” mauritanienne n’est pas une nouveauté dans le dossier de la crise entre les deux pays voisins. Mais que toutes les précédentes tentatives s’étaient finalement soldées

Lire suite dans le Courrier international


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)