EN U20 : Mauritanie-Algérie dimanche à Nouakchott

, par  Webmastrer , popularité : 10%

La sélection algérienne de football des moins de 20 ans (U-20) s’est envolée, hier, en direction de Nouakchott en vue de son match face à la sélection mauritanienne dimanche prochain dans le cadre du premier tour (retour) des éliminatoires de la coupe d’Afrique de la catégorie dont la phase finale est prévue en 2017 en Zambie.

L’équipe algérienne avait remporté à l’arraché la première manche (2-1), le 3 avril au stade Omar-Hamadi de Bologhine (Alger). En vue du rendez-vous de Nouakchott, les jeunes Algériens sont entrés en stage bloqué depuis quelques jours au Centre technique de la Fédération algérienne de football (FAF) à Sidi Moussa.

Le sélectionneur national, Mohamed Mekhazni, a fait appel au même groupe ayant pris part à la première manche. Son souhait de récupérer deux des cadres de son effectif, en l’occurrence, Mhamed Merouani (ASO Chlef) et Zakaria Benchaâ (MC Oran), n’a pas été exaucé.

"Malheureusement, ces deux joueurs ne se sont pas encore rétablis de leurs blessures. J’avais vraiment espoir de les récupérer en vue du match retour, mais il s’est avéré que leurs blessures sont plus compliquées que l’on pensait", a déclaré Mekhazni à l’APS, à la veille du départ de son équipe vers la capitale mauritanienne.

Le coach national demeure toutefois "confiant" quant aux capacités des siens à relever le défi, reconnaissant au passage la "difficulté de la mission" qui les attend face à un adversaire qui a montré de "belles choses" lors du match aller.

"Ce que je regrette le plus est le nombre important d’occasions ratées lors de la première manche, et surtout le +cadeau+ qu’on a offert aux Mauritaniens dans l’action de leur but", a encore dit Mekhazni, ajoutant avoir demandé à ses poulains de jouer "sans complexe" le rendez-vous de dimanche et de "se donner à fond pour ne rien regretter par la suite".


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)