Echos et confidences 934

, popularité : 15%

- Le manifeste des haratines pour leurs droits et pour la libération de cette importante couche de notre société continue de faire l’actualité. En effet, plusieurs personnalités et pas des moindres apportent leur soutien à ce document qui rappelle le manifeste appelé "manifeste des 19" paru en 1966, publié à l’époque par les intellectuels négros Africains qui dénonçaient également l’arbitraire et l’injustice du pouvoir à leur endroit. Ce manifeste avait suscité et engendré quelques remous permettant de tirer certaines conclusions pour l’unité du pays. Ainsi des patriotes de toutes les composantes du pays avaient uni leurs efforts pour lutter contre l’oppression et la répression en mettant en exergue la théorie "diviser pour régner". Un vaste mouvement de contestation et de lutte regroupant l’ensemble des nationalités avaient alors vu le jour. Aujourd’hui le manifeste des haratines qui se veut une feuille de route de la liberté lance un appel à toutes les composantes du pays pour plus de justice en regroupant toutes les tendances haratines, ainsi que tous les hommes épris de paix et de justice. Il faut signaler que des voix se sont levées également à l’extérieur pour appuyer, nettement et sans ambages, le manifeste de la liberté de la composante haratine.

- Les femmes, qui constituent un élément moteur dans la lutte contre toutes les formes d’injustice, ont battu le pavé la semaine dernière dans la capitale .Tous les observateurs reconnaissent le succès de cette importante manifestation qui a regroupé des centaines et des centaines de femmes qui regimbent contre l’insécurité qui prévaut dans le pays, particulièrement à Nouakchott. Assurément, une telle marche ne pouvait qu’obtenir un appui massif de toutes les couches de notre pays qui en "ont marre" selon l’expression d’un universitaire, de ce laisser–aller et ce laisser-faire qui prévaut actuellement dans notre pays .Ce cadre juge "que les femmes doivent être davantage soutenues car leur lutte est juste et force l’admiration de ceux qui aspirent à la paix et à l’équité". Il ajoute "les hommes doivent marcher contre l’insécurité devant les femmes, puisque chaque soir dans les quartiers périphériques, on affronte des agresseurs, des bandits, et des voleurs, et on ne voit pas les forces de sécurité qui pourtant patrouillent nous dit-on ?" Un autre renchérit : "Dans mon quartier on a violé une petite fille de 9 ans, et on n’a pas encore retrouvé les auteurs de cette barbare agression ». Comme on le constate la manifestation des femmes a recueilli un assentiment général puis que venant après une série noire qui se poursuit encore. Que font les autorités dans tout ça ?

- L’Ambassadeur de la Mauritanie en France est un homme « peu ouvert » et est considéré comme « l’un des diplomates les plus hostiles aux immigrés vivant en France », selon des représentants des ressortissants Mauritaniens en France. On met en cause ouvertement son sectarisme et le peu d’intérêt qu’il accorde à ses compatriotes."Je suis en France depuis 25 ans, je n’ai jamais vu un ambassadeur aussi « effronté », comme celui là" souligne un immigré. "On dit que c’est parce qu’il est un proche et un homme de main du Président Mohamed Ould Abdel AZIZ qu’il se comporte ainsi. Pour lui, nous sommes des pestiférés et peut être des opposants à son patron, mais on nous affirme également qu’il est zélé naturellement, surtout à l’endroit de notre communauté. Nous allons lui montrer qu’il n’est rien, il nous laissera ici, en France, puisque depuis plus de 25ans, nous sommes là ». A propos du recensement ou de l’enrôlement on met également en cause l’Ambassadeur qui ne fait aucun effort et qui fait tout pour compliquer les choses .Ce diplomate formé dans l’ex-Union Soviétique, croit que tous les Mauritaniens qui sont en France sont des étrangers et ne peuvent obtenir leur enregistrement, même chose pour les visas. Sur ce point, il y a deux poids et deux mesures. « En tout état de cause les dernières manifestations ont démonté son impopularité et le peu de crédibilité qu’il jouit auprès de nos ressortissants en France », dixit un étudiant.

- Les ressortissants guinéens vivant en Mauritanie suivent avec intérêt ce qui se passe dans leur pays. Les événements qui se déroulent à Conakry inquiètent touts les communautés guinéennes. Des guinéens rencontrés au Marché de la Capitale affirment qu’ils soutiennent certaines thèses de l’opposition en Guinée. Ils veulent participer aux prochaines élections législatives qui constituent une des revendications de l’opposition. Il faut dire qu’un climat délétère prévaut en Guinée avec le cycle de manifestation-répression. On ne comprend pas d’ailleurs, qu’à chaque manifestation, on enregistre des morts par des balles des forces de l’ordre, même si les manifestants ne sont pas si irréprochables. Les observateurs de la scène politique espèrent pourtant un apaisement de la situation avec la présence de Said Djinit, comme facilitateur, et des prises de position du Pr. Alpha Condé pour un dialogue fécond entre toutes les forces politiques du pays. Jean Mari Doré ancien Premier Ministre mettait en cause jeudi dernier le Président Condé sur la chaine privée "’Africa 24". Pour ce forestier, c’est Alpha qui ne fait aucun effort et gouverne seul selon les intérêts de son clan, et lance un appel au Président pour une politique plus clairvoyante. Un autre ancien premier ministre estimait, quant à lui, que le procès en cours et sa forte médiatisation pouvait braquer une partie de la Guinée, alors que la justice pouvait faire son travail dans le calme et le respect du droit. Il faut simplement œuvrer pour que tous les fils de la Guinée se retrouvent pour consolider les acquis démocratiques et le renforcement de la cohésion nationale, en pensant à ce qui s’est passé, et ce qui se passe dans certains pays proches et lointains.

Navigation


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)