Elage Diouf : « On a besoin de gens comme Mandela et Sankara pour plus d’actions et moins de discours »

, par  Webmastrer , popularité : 6%

Après le succès de son album Aksil, Elage Diouf a remis ça en concoctant une toute nouvelle production.
Le chanteur Sénégalais basé au Canada n’a pas résisté à l’envie de célébrer des grandes figures du continent africain. Il s’agit en l’occurence de Thomas Sankara et de Nelson Mandela.
Selon l’artiste qui a accordé un entretien au journal l’Enquête, il ne pouvait pas sortir un album sans rappeler les faits d’arme de ces héros de l’Afrique qu’il considère comme des « patrimoines ».

« Ils ne sont pas des Sénégalais, c’est vrai. Je pouvais chanter Lat-Dior, Amary Ngoné Sobel, Alboury Ndiaye, etc., mais moi je ne suis pas de cette génération. Aussi, je ne compte pas faire qu’un seul ou deux albums dans ma vie. Je peux plus tard rendre hommage à ces gens-là. Alors, Sankara et Mandela aussi méritent cela. Car au-delà du Burkina Faso et de l’Afrique du Sud, ces gens sont des patrimoines africains. Ils se sont battus pour l’honneur des Noirs. J’en ai d’ailleurs profité pour rendre hommage à tous ceux qui sont morts en se battant pour l’honneur des Noirs. En Afrique, nous avons besoin de gens comme Mandela et Sankara pour plus d’actions et moins de discours. Ces gens ont posé des actes forts qui nous ont séduit tous. C’est pourquoi, j’ai tenu à leur rendre hommage ».

senews


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)