Etranges reproches : Saad critique un jeune étudiant pour avoir défendu le journaliste détenu Cheikh Baye

, par  masterEveil , popularité : 17%

Ce jeune homme photo avec mère s’appelle Elhadj Brahim, un brillant étudiant en Turquie (…). Saad lui reproche de défendre le journaliste Cheikh Baye Ould Mohamed, âgé d’une trentaine d’années, animateur d’un site d’informations, "Meyadine" (Domaines, en langue arabe) ; condamné arbitrairement à 3 ans de la prison ferme pour avoir lancé sa chaussure sans l’atteindre, sur le ministre de la culture et de l’artisanat, le porte-parole du gouvernement) du gouvernement, M. Mohamed Lemine Ould Cheikh, en protestation de propos, qualifiés par le journaliste de mensongers.
Saad reproche aussi au brillant étudiant, d’avoir été bien élevé et éduqué par sa mère, en vendant du couscous « Bassi en Hassaniya » dialecte local.
Un étrange reproche fait à une mère digne et déterminée qui a financé les études de son petit au prix de la a sueur de son front.
Combien c’est absurde de faire d’un tel sacrifice maternel un péché, dans cette terre d’Islam ?
Ne vaut-il pas mieux un parent honnête qui élève son enfant en vivant sur la sueur de son front qu’un président, un ministre, un directeur ou un truand voleur politique, vendeur de la merde à la population .
Le problème de cette soi-disant élite politique mauritanienne, est, qu’elle se valorise en mettant en avant sa fierté d’être issue du cercle des voleurs de biens sociaux.

Diko Hanoune
NB : Modéré


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)