Evènements de Niabiana/ Des détenus à la gendarmerie de M’Bagne libérés, 14 déferrés à Aleg, des cas de torture

, par  masterEveil , popularité : 12%

Suite aux événements douloureux du lundi dernier à Niabina, plus de cinquante (50) individus ont été interpellés par les forces de sécurité et détenus à la brigade de gendarmerie de M’Bagne.
Après enquête préliminaire, 38 jeunes ont été relâchés et des sources concordantes font état de torture et de traitements dégradants. Et Quatorze (14) autres seront déferrés au parquet de la République près du tribunal régional d’Aleg, apprend-on de source sûre.
« Certains d’entre nous étaient menottés ensemble, d’autres ont subi des traitements humiliants, on nous a menottés comme des brigands de grand chemin ou des assassins », témoigne l’un d’eux.
A rappeler que ces arrestations font suite au décès de l’érudit et Imam Ratib de la mosquée du village de M’Bahé, le Cheikh Mamoudou Elimane DIA connu sous le nom de Thierno Dahirou DIA, fauché mortellement par un bus à Niabina (2km de M’Bahé).
Des jeunes avaient alors exprimé leur ras le bol de ne pas voir de dos-d’âne sur la route qui traverse leur village pour obliger des chauffeurs insouciants à ralentir lors de leur passage, d’autant plus que c’est le troisième genre d’accident.
Les manifestants avaient alors brûlé des pneus, érigé des barricades sur la route. Dépassés par les événements, les éléments de la gendarmerie de M’Bagne ont eu des renforts de Kaédi, de Bababé et de Boghé pour maitriser la situation.
C’est ainsi que dans la confusion totale, plusieurs personnes ont été interpellées dont celles qui revenaient de Kaédi, des champs et d’autres qui n’étaient même pas au courant de ce qui se passait, apprend-on de source sûre. « Des éléments des forces de sécurité rentraient dans les maisons pour arrêter des personnes innocentes, c’était la confusion totale », déplore un habitant.
Rappelons que le wali du Brakna, M. Abderrahmane Ould Khattry s’était rendu le lundi soir à Niabina où il a tenu une réunion avec les notables du village pour trouver une solution au problème.
Le mardi matin, il a assisté aux funérailles de l’Imam à M’Bahé en compagnie du Hakem de la moughataa de M’Bagne.

Zouerateactu


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)