Explications sur les raisons de la panne d’électricité qui a touché le Sénégal, le Mali et la Mauritanie

, par  masterEveil , popularité : 6%

La Société nationale d’électricité (Senelec) a connu dans la nuit du dimanche au lundi, un black out total privant ainsi des millions de foyers de l’électricité.

Sans verser dans la fausse excuse, le Directeur Général de la Senelec, Makhtar Cissé s’est voulu rassurant en expliquant les véritables raisons de cette coupure d’électricité longue de plusieurs heures.

En effet, en marge de la cérémonie de lancement sur les risques électriques entrepris par la Cellule de Communication, Makhtar Cissé a expliqué qu’il s’est agi d’un incendie qui s’est déclaré au niveau du poste de haute tension de Thilane à Thiès.

« L’incendie s’est déclenché à 3 heures 14 du matin. J’étais déjà sur place à Hann Bel Air à 3 heures 30 mn pour accompagner les équipes techniques », a dit le DG de la Senelec qui reconnaît que ses équipes ont eu dans un premier temps des difficultés pour rétablir le réseau qui est inter connecté avec le Mali et la Mauritanie à travers l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS).

« L’incendie a endommagé l’ensemble du système des trois pays (Sénégal, Mali et Mauritanie) qui sont dans un système de solidarité avec l’interconnexion », avouera Mr. Cissé. Et de renseigner qu’il arrive souvent que le Sénégal seul, ait des problèmes qui sont vite rétablis.

Mais regrette-t-il, l’incident d’hier était plus compliqué que ça puisque c’est l’ensemble du réseau des trois pays qui est tombé en panne en même temps à cause de cet incendie. Ce qui, explique-t-il, a fait que la rupture de la fourniture d’électricité a duré plus que d’habitude. Plus que jamais soucieux du respect de la clientèle de Senelec, le DG a rappelé que ses équipes agissent toujours dans une grande responsabilité.

« Les agents de Senelec sont aussi patriotes que chacun d’entre nous parce qu’ils travaillent souvent dans des conditions extrêmement difficiles pour éviter les délestages et aboutir à une fourniture correcte d’électricité », clamera Makhtar Cissé...

Sen360


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)