Expropriation des terres à Ngawlé : Six partis de l’opposition appellent à la recherche d’une solution équitable dans le respect de la loi (Communiqué)

, par  masterEveil , popularité : 0%

Depuis quelques semaines, la Coordination de l’Opposition est informée, par des sources concordantes, que le problème foncier à Ngawlé connaît une escalade dans la répression des populations qui manifestaient pacifiquement pour recouvrer leurs terres dont elles s’estiment spolier.

En effet, pour la seconde fois, ce dimanche 21 novembre 2021, elles ont été prises à partie par un cordon policier qui assurait la protection du périmètre litigieux sur lequel des engins étaient entrain de travailler. Parmi les personnes molestées figurent des femmes (dont une enceinte), qui ont été évacuées à Rosso.

Cette situation qui n’est pas sans rappeler d’autres problèmes fonciers dont ceux de Feralla et de Dar el barka appelle avant tout le calme, ainsi qu’un règlement juste et global des problèmes fonciers dans la Vallée.

Face à la récurrence de litiges aussi graves, impactant négativement l’unité nationale et la cohesion sociale, la Coordination de l’Opposition, à travers les signataires de la présente déclaration, insiste auprès des pouvoirs publics pour :

1. L’arrêt de tous les travaux, par la prise de mesures conservatoires ;

2. La libération de tous les détenus et personnes mises sous contrôle policier ou judiciaire ;

3. La recherche d’une solution équitable dans le respect de la loi.

Nouakchott, le 24/11/2021

Les Signataires.

CVE ; CVE/VR ; RFD ; TAWASSOUL ; UFP ; UNAD


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)