FRANCE - CALENDRIERS : 2018 sera une année à ponts Réagir (2)

, par  masterEveil , popularité : 19%

Trois grands week-ends et six ponts possibles. C’est le potentiel bénéfice que les Français pourront tirer des jours fériés en 2018. Explications.

Les professionnels du tourisme vont aimer le calendrier 2018. Les jours fériés, 11 dans le calendrier français, promettent de belles coupures. Et ça commence le 1er janvier, puisqu’il s’ajoute aux deux lundis qui permettent chaque année de s’octroyer un long week-end (lundi de Pâques le 2 avril en 2018 et lundi de Pentecôte 50 jours plus tard).

Mieux : pour qui saura négocier, le mois de mai promet des viaducs aussi longs et beaux que celui de Millau. Les 1er et 8 mai tombent en effet un mardi et le 8 mai se positionne juste avant le jeudi de l’Ascension. Trois jours de congé ou de RTT suffiront pour obtenir neuf jours « off ». Des académies de la zone B, en l’occurrence Caen, Nantes, Orléans, Rennes et Rouen, ont d’ailleurs modifié les dates des vacances scolaires pour y inclure cette semaine du double pont. Sachant qu’il n’existe pas cette année pour les écoles de pont officiel de l’Ascension. Les mots d’absence risquent d’être nombreux le 9 mai, journée de l’Europe. En novembre, le 1er (Toussaint) tombe un jeudi, ce qui allonge aisément le week-end. Pour Noël, comme cette année, avec un mardi 25 décembre, la première semaine des vacances s’annonce très creuse. Seuls le 14 juillet et le 11 novembre, qui tombent un samedi et un dimanche, ne permettront, de fait, aucun pont.

bienpublic.com