Hommage à Mandela : Hollande et Sarkozy font Falcon à part

Nicolas Sarkozy sera avec François Hollande en Afrique du sud mardi pour rendre hommage à Nelson Mandela, décédé jeudi soir. Mais selon LeParisien.fr , les deux présidents ne voyageront pour autant pas ensemble pour rejoindre le stade de Soweto. François Hollande devrait être à bord d’un premier Falcon avec certains invités, tandis que Nicolas Sarkozy devrait être, lui, dans un second Falcon qui suivra l’avion présidentiel.

Est-ce une question de commodité, qui pourrait être liée au protocole (le Falcon de l’Etat ne possède qu’une « chambre présidentielle ») ? Faut-il y voir au contraire un geste politique, l’ « ex » refusant de venir au secours du président actuel, en perdition dans les sondages ?

Le 21 novembre dernier, François Hollande avait déjà semblé cherché à bénéficier de la bonne image de Jacques Chirac , en s’affichant avec l’ancien président au Musée du Quai Branly pour la remise d’un prix...
Malgré tout, ce voyage sera le premier déplacement conjoint des deux hommes qui se sont succédé à l’Elysée.

L’invitation a été faite ce week-end par le Chef de l’Etat. Hier, dimanche, un communiqué de l’Elysée indiquait ainsi que le « président de la République (...) a invité M. Nicolas Sarkozy (...) à l’accompagner lors de la cérémonie officielle d’hommage qui sera rendue à Nelson Mandela, le 10 décembre 2013 à Johannesburg ».

Une « marque de courtoisie tardive mais bienvenue », a réagi l’ancien Premier ministre UMP Jean-Pierre Raffarin, regrettant qu’il n’y ait pas eu plus de « signaux de cette nature » à l’égard de l’ancien président depuis le début du mandat Hollande.

L’eurodéputé Brice Hortefeux, proche de l’ex-président est également nuancé sur la démarche : « Oh, c’est la logique, mais il ne faut pas y voir autre chose de la part du président de la République, qui n’a de cesse de critiquer Nicolas Sarkozy depuis le début de son mandat »
« C’est une belle image pour notre pays », a estimé pour sa part le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian au Grand Jury RTL-Figaro-LCI. « C’est une bonne chose, c’est le bon sens. Avec Mandela, c’est un héros du monde qui disparaît, le symbole des valeurs de tolérance, de réconciliation ».
Une cérémonie nationale à la mémoire de Nelson Mandela aura lieu ce mardi 10 décembre au stade de Soweto, devant des dizaines de chefs d’Etat du monde entier. Barack Obama sera accompagné par son prédécesseur à la Maison blanche, George W. Bush. L’ancien président Bill Clinton a également prévu de faire le voyage.
Après la cérémonie de mardi, le corps de Nelson Mandela sera exposé pour trois jours à Union Buildings, le siège du gouvernement à Pretoria où il prêta serment après son élection à la présidence en 1994.

Il sera ensuite inhumé dimanche prochain à Qunu , sur la terre de ses ancêtres dans la province du Cap-Oriental. Seul un nombre restreint de dignitaires étrangers seront présents à cette occasion.

Les Echos