IRA-Mauritanie s’insurge contre la répression et dénonce la poursuite des kidnappings (Note d’information)

, par  Webmastrer , popularité : 15%

Les autorités repriment une manifestation pacifique et défèrent les détenus nuitamment

Note d’information numéro 5

Ce lundi 11 juillet, de nombreux militantes et militants d’IRA-Mauritanie sont descendus dans les rues de Nouakchott pour dénoncer les kidnappings qui continuent de viser les rangs de notre organisation. Durant cette manifestation pacifique, les forces de l’ordre ont répondu par leur violence habituelle et plusieurs de nos militants ont été arrêtés : Cheikh Vall, Emehdi Ould Mouhamedou, Toutou Mint Sidi, Lalla Mint El Kory et Dida Mint Med El Hadi. Même si leur libération a été signalée tard la soirée, le militant Cheikh Vall reste introuvable.

De nombreuses personnes ont été blessées : El Hacen Ould El Mehdi, Khliva Ould Néma et Ahmedou Ould Kharrachy. Les blessures de Ahmedou Ould Kharrachy sont particulièrement graves car la sûreté avait donné des consignes aux éléments chargés de la répression de bien châtier les Maures qui osent se joindre aux autres composantes ethniques d’IRA pour manifester.

Au même moment où cette manifestation pacifique était violemment réprimée, le parquet se préparerait à recevoir les détenus d’IRA arrêtés par la police et portés disparus depuis près d’une semaine. Ces détenus n’ont reçu ni la visite des membres de leurs familles, ni celle d’un médecin et ni même la présence de leurs avocats lors des interrogatoires. Les autorités mauritaniennes ont tenu à déférer les détenus d’IRA devant le procureur de la république tard dans la nuit, on parle même de 4 heure, en dehors des heures de travail ; ce qui représente une enième violation grave des procédures judiciaires et des droits des prévenus. Les quatre chefs d’accusation sont : 1-Rébellion, 2-usage de la violence, 3-attaque contre la police judicaire et les agents de la justice et 4-l’appartenance á une organisation non reconnue.

IRA-Mauritanie s’insurge contre la répression, dénonce la poursuite des kidnappings de ses militants et appelle ses vaillants militantes et militants à continuer à se mobiliser jusqu’à la libération de tous les détenus et la fin du racisme et de l’esclavage en Mauritanie.

La Commission de Communication
IRA-Mauritanie Nouakchott, le 12 Juillet 2016