Ibrahima Moctar Sarr, président de l’AJD/MR, est un "extrémiste" selon le porte-parole du Gouvernement

, par  masterEveil , popularité : 8%

Le ministre de la culture et de l’artisanat, porte-parole du gouvernement, Dr. Mohamed Lemine Ould Cheikh a qualifié, dans son commentaire des résultats du conseil des ministres de ce jeudi, 8 mars courant, le président de l’AJD/MR et députéIbrahima Moctar Sarr, « d’extrémiste », tout en s’abstenant de répondre aux déclarations de ce dernier faites à un média sénégalais.

« Les déclarations faites par Ibrahima Moctar Sarr au journal Sud-Quotidien sont extrémistes et émanent de quelqu’un, réputé par son extrémisme », a-t-il ajouté. Le porte-parole estime qu’Ibrahima Moctar Sarr n’adopte comme terrain de prédilection dans les affaires publiques, que l’extrémisme.

« D’ici 5 à 6 ans, il n’y aura plus de noirs dans l’administration mauritanienne », avait confié dernièrement le leader de l’AJD/MR, au journal sénégalais Sud-Quotidien.

« Le système mauritanien, nous l’avons déjà défini comme étant un système d’abord, raciste parce qu’il est basé sur la séparation des races. C’est une réalité. C’est aussi, un système féodal parce qu’il garde pratiquement toutes les anciennes institutions féodales de ce pays », avait-il dit.

« C’est l’un des pays où on pratique, jusqu’aujourd’hui, l’esclavage quoi qu’on en dise. L’Etat reconnait qu’il n’y a que des séquelles. Mais en vérité, dans certains coins de la Mauritanie, on pratique véritablement l’esclavage comme au temps ancien », a-t-il affirmé dans cette interview.

Traduit de l’Arabe par Cridem


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)