« J’au­rais pu le quit­ter » : Johnny Hally­day : comment Laeti­cia a accepté les infi­dé­li­tés du chan­teur

, par  masterEveil , popularité : 11%

Avec Johnny Hally­day, Laeti­cia a connu des hauts et des bas. Pour­tant malgré les infi­dé­li­tés de son mari, elle n’a jamais baissé les bras.

us de 21 ans de mariage, Laeti­cia Hally­day a fait ses adieux à Johnny dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier. Une sépa­ra­tion déchi­rante pour la maman de Jade et Joy, qui était deve­nue, à seule­ment 21 ans, la quatrième épouse du rocker, en 1996, et sera fina­le­ment restée à ses côtés jusqu’à son dernier souffle. Un dévoue­ment sans faille pour la jeune femme, qui a pour­tant souf­fert des nombreuses infi­dé­li­tés de la star.

⋙ Obsèques de Johnny Hally­day : Laeti­cia, Jade et Joy face au deuil à Saint-Barthé­lemy

Dans son numéro hommage au chan­teur, Paris Match raconte comment Laeti­cia Hally­day a eu la force de fermer les yeux sur les infi­dé­li­tés du rocker. « J’au­rais pu le quit­ter. J’ai préféré me remettre en ques­tion : je m’étais trop éloi­gnée de mon rôle de femme, je ne lui appor­tais pas ce qu’il était en droit d’at­tendre », a-t-elle confié, en révé­lant avoir « appris à appri­voi­ser l’ani­mal » sur les conseils de son arrière-grand-mère, qui lui a donné « la force de résis­ter » : « Elle m’a conseillée, appris la patience. »

« Ce n’est pas évident, quand on est aussi jeune, de rentrer dans ce milieu, d’être obser­vée, soupçon­née de ne pas être la bonne personne, d’être inté­res­sée, a expliqué Laeti­cia Hally­day. Combien de fois j’ai failli partir parce que je n’avais plus le courage de lutter. J’ai dû accep­ter son métier, ses doutes, ses peurs. J’ai fran­chi une multi­tude d’obs­tacles qui m’ont permis de gran­dir. »

⋙ Johnny Hally­day a envoyé un ami deman­der Laeti­cia en mariage à sa place

À force de patience, Laeti­cia a fini par s’im­po­ser dans la vie de Johnny Hally­day, qu’elle a porté à bout de bras dans les épreuves les plus diffi­ciles. Elle lui a égale­ment apporté l’équi­libre fami­lial dont il a toujours rêvé, entouré de ses amis, de ses deux grands enfants David et Laura, et surtout de Jade et Joy qui ont fait de lui un père atten­tionné et très présent. Un bonheur qui n’a pas quitté Johnny, qui est parti plus apaisé que jamais.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)