L’AJD/MR, solidaire des populations démunies abandonnées par l’Etat

, par  Webmastrer , popularité : 13%

Le déguerpissement par la force de populations occupant un bidonville et l’arrestation de militants de l’IRA, dénotent la montée en puissance de l’appareil répressif de l’état.

L’accueil d’un Sommet arabe à Nouakchott et les mesures sécuritaires qu’exige un tel événement ne justifient en aucun de perdre son sang froid face à des populations subissant déjà la violence d’une criante injustice sociale.

Pas plus que cela ne saurait justifier l’arrestation de paisibles militants de droits humains dont le seul tort est d’appartenir à une organisation qui dérange par les questions qu’elle soulève.

L’AJD/MR, solidaire des populations démunies abandonnées par l’Etat, exprime sa préoccupation quant à la détérioration de la paix sociale dans notre pays, due à une gestion chaotique du politique et de l’économique par le gouvernement de Mohamed Ould Abdel AZIZ. Le rapport de force et les réflexes répressifs ne sauraient être, et n’ont jamais été une réponse intelligente aux manifestations d’angoisse des exclus du système.

Le temps d’un dialogue sincère et inclusif a sonné. Mais il doit être précédé d’une réelle volonté d’apaisement de la part du gouvernement. Il est primordial pour cela de libérer tous les détenus d’opinions et de reprendre langue, dans un élan de sincérité, avec l’ensemble des forces politiques et de la société civile, dans l’optique de mettre sur la table les questions essentielles du pays : la cohabitation, l’esclavage, les injustices sociales, etc.

Nouakchott, le 03/07/2016

Le Département de la communication


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)