L’APP refuse la modification de la Constitution par voie parlementaire

, par  masterEveil , popularité : 21%

Le parti d’opposition mauritanien Alliance Populaire Progressiste (APP) a déclaré son refus des "démarches" visant à faire passer le projet de réformes constitutionnelles au Parlement.
Dans un communiqué reçu à Alakkhbar, le parti de Messaoud Boulkeir a annoncé qu’il s’opposera "avec force" à cette démarche "si elle est confirmée".
Cette démarche est « nulle », « unilatérale » et « contradictoire » à la déclaration finale au dernier « Dialogue National Inclusif », selon l’APP qui a ajouté que le président de la République "n’a pas l’autorité de violer" les accords relatifs à ce dialogue "quelle que soit la justification".
Pour l’APP, la modification de la Constitution doit se faire par le vote au suffrage universel direct.
Et l’Alliance Populaire Progressiste d’appeler "toutes les bonnes volontés nationales" appartenant à "l’opposition ou à la majorité à s’unir pour barrer la route à ce nouveau revirement dictatorial".

Alakhbar