L’Autorité autorise le parrainage de conseillers municipaux de la candidature de Ould Bouamatou

, par  masterEveil , popularité : 8%

Des officiers mauritaniens de la police judiciaire ont signé mardi 9 avril courant, le parrainage de conseillers municipaux de la candidature de l’homme d’affaires mauritanien Mohamed Ould Bouamatou aux élections présidentielles de 2019.

Alakhbar s’est effectivement assurée de la signature de Hakems administratifs des parrainages établis par des conseillers municipaux pour le compte de l’homme d’affaires Ould Bouamatou.

La loi exige dans la validation des parrainages des conseillers municipaux, leur émargement par des officiers de la police judiciaires ; qui une prérogative relevant des compétences de responsables administratifs tels que les walis et les hakems ainsi que les commissaires de police et les Commandants des brigades de gendarmerie.
La loi exige également que tout candidat à la Présidence rassemble le parrainage de 100 conseillers municipaux dont 5 maires.

La candidature de Ould Bouamatou est confrontée à plusieurs obstacles, notamment l’émission de la justice mauritanienne d’un mandat d’arrêt international le visant et dont l’opposition réclame l’annulation.

Il est également exposé au problème de non inscription sur la liste du registre national de la population et des titres sécurisés, puisqu’il ne détient pas encore les pièces émises suivant le système biométrique en vigueur en Mauritanie.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)