L’IRA renoue avec la rue

, par  masterEveil , popularité : 11%

Ce lundi 10 octobre sera-t-il de tous les dangers ? Le pouvoir reviendra-t-il à de meilleurs sentiments ? Après une longue trêve, les sympathisants et membres du mouvement abolitionniste projettent d’organiser, ce lundi, une marche populaire et pacifique exigeant la libération immédiate et sans condition de 13 de leurs camarades et des 7 habitants d’Edebaye Bouamatou, condamnés en août dernier, à différentes peines et présentement incarcérés à la prison de Zouérate.
Différentes manifestations sont également programmées à Dakar, Rome, Paris et Washington pour « faire monter la pression sur les autorités de Nouakchott afin qu’elles relâchent les détenus qui sont à leur 103 ème jour d’incarcération », estime-t-on.
La marche de protestation, après de longs et intenses préparatifs au sein des différentes coordinations de Nouakchott du mouvement abolitionniste, s’ébranlera à partir de 10heures de la polyclinique, en direction du ministère de la Justice où est prévu un sit in.
C’est la première grande sortie des militants de IRA, après les arrestations et les condamnations de son directoire et l’« exil forcé » de son président et de la vice-présidente, Biram Dah Abeïd et Mme Coumba Dada Kane.
Les forces de l’ordre ont durant le procès des abolitionnistes réprimé de façon brutale les sympathisants de l’organisation. Quelle sera leur attitude, ce lundi ? Après la « décapitation » de son directoire, IRA mobilise-t-elle les foules ? On en saura davantage ce lundi.

Lecalame.info


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)