L’Union européenne engagée aux côtés de la Mauritanie dans la lutte contre le COVID 19 (Communiqué).

, par  masterEveil , popularité : 91%

Face à la crise multiforme due à la propagation du virus COVID-19, l’Union européenne tient à exprimer sa solidarité avec la Mauritanie. C’est ainsi qu’elle a décidé, en répondant à une demande des autorités, de réorienter et anticiper ses programmes pour soutenir les efforts du gouvernement mauritanien contre la pandémie. D’une valeur totale de quelque 40 millions EUR (environ 1,63 milliards MRU), les programmes concernés appuient le système de santé mauritanien et d’autres mesures visant à limiter les conséquences économiques et sociales de la pandémie.
Premier partenaire de la Mauritanie dans le secteur de la santé indépendamment de la crise mondiale actuelle, l’Union européenne a anticipé la mise à disposition de 32 millions EUR (1,3 milliards EUR) de son programme dans ce domaine (PASS 1 et 2) pour accompagner et appuyer le plan de riposte du Ministère de la Santé. Cela inclut la transformation de 12 millions EUR (490 millions MRU) en appui budgétaire pour renforcer directement le système de santé. Depuis le début de la pandémie, via la flexibilisation immédiate du programme PASS-1 actuellement en cours, l’Union européenne a déjà financé la formation de 150 professionnels du secteur (médecins, personnels infirmiers), la mise en place d’un centre de référence COVID-19 d’une capacité de 50 places à Nouakchott et la fourniture d’équipements de protection individuelle pour environ 250 structures sanitaires.
Pour réduire l’impact négatif du coronavirus sur l’économie mauritanienne, l’Union européenne est en train d’anticiper le déboursement de son appui budgétaire de 8 millions EUR (325 millions MRU) avec l’objectif de renforcer les efforts gouvernementaux dans ce sens. L’Union européenne soutiendra aussi directement des initiatives pour la création d’emplois (projets PromoPêche et WACOM), ainsi que l’accompagnement de jeunes artisans mauritaniens pour la production de masques de protection individuelle (projet SAFIRE). Sur le plan agro-pastoral, l’action de l’UE (projet RIMRAP) appuiera les petits producteurs et les PME locales, pour booster et écouler leur production, tout en améliorant la reprise post-crise.
En collaboration avec les partenaires et le gouvernement mauritanien, l’Union européenne contribue également à la surveillance des frontières à travers la formation et la sensibilisation spécifique aux différents points d’entrée du pays.
« La Délégation de l’Union européenne ainsi que nos collègues au siège travaillent sans relâche pour adapter et anticiper nos programmes afin de mieux répondre aux besoins de la Mauritanie dans cette période difficile. Je crois que ces efforts démontrent clairement que l’Union européenne est un partenaire dédié et fiable de la Mauritanie. » a déclaré S.E.M. Giacomo Durazzo, Ambassadeur de l’Union européenne en Mauritanie.
Pour sa part, M. Abdel Aziz Ould Dahi, Ministre de l’Economie et de l’Industrie a considéré que « La réactivité de l’Union européenne aux demandes et besoins de la Mauritanie est un signe de partenariat étroit et contribue à l’efficacité des réponses du gouvernement au COVID-19. »
Cet appui de l’Union européenne qui revêt aussi une composante humanitaire, fait partie de la contribution mondiale de l’UE face à la pandémie du COVID-19, estimée à 15,6 milliards EUR. Elle vient renforcer des relations de partenariat déjà existantes dans divers domaines, pour le développement économique et social de la Mauritanie, et plus largement du continent africain.

Délégation de l’Union européenne en Mauritanie
delegation-mauritania-press@eeas.europa.eu
Téléphone : (222) 45 25 27 24
Télécopie : (222) 45 25 35 24


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)