L’activiste Cheikh Baye libéré

, par  masterEveil

Les autorités mauritaniennes ont libéré mardi le jeune activiste, Cheikh Baye O. Cheikh Mohamed, en application d’une décision de la cour d’appel de la ville d’Aleg.
Le verdict prononcé condamne le jeune détenu à un an de prison, dont 7 mois fermes, une peine déjà purgée, ce qui signifie sa libération.
Les avocats du jeune activiste, condamné en première instance à trois ans de prison, avaient demandé purement et simplement la relaxe de leur client.
Cheikh Baye avait été arrêté en juin 2016, pour avoir jeté sa chaussure en direction du ministre de la culture et de l’artisanat lors d’une conférence de presse.
Il appartient au mouvement contestataire des jeunes du 25 février, très actif surtout sur les réseaux sociaux.

Saharamedias