L’étudiante Coumba Diallo rétablie dans ses pleins droits

, par  masterEveil , popularité : 0%

L’étudiante Coumba Abderrahmane Diallo a adressé ses vifs remerciements au président mauritanien Mohamed Ould Cheikh Ghazouani et à tous ceux qui se sont solidarisés de son cas, sur les réseaux sociaux et dans les médias, après son injuste exclusion d’une bourse au Royaume du Maroc.

Mon problème a été définitivement réglé et justice m’a été rendue, a-t-elle affirmé dans un enregistrement vidéo mis en ligne par le confrère Alakhbar. Le nom de Coumba Abderrahmane Diallo a été ainsi réintégré dans la liste des boursiers du Royaume du Maroc pour la formation professionnelle.

Coumba Abderrahmane Diallo avait été curieusement recalée alors que sa moyenne, 15,41 sur 20, est supérieure à celle d’au moins de deux garçons sélectionnés. L’explication officielle fournie par les services chargés de la sélection serait qu’il fallait une fille et trois garçons pour les quatre bourses.

Ce qui avait suscité un tollé sur la toile et provoqué un élan de solidarité grandissant avec Coumba qui vient de donner enfin ces fruits.

30 étudiants mauritaniens ont obtenu des bourses d’études pour une formation de Brevet de Technicien Supérieur (BTS) dans les établissements de formation au Maroc, dans des spécialités répondant aux besoins du marché local, et jugées prioritaires par le département.

Le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle Niang Mamoudou avait supervisé hier mercredi 9 novembre courant, la cérémonie de départ au Maroc desdits étudiants dont incontestablement notre combative Coumba à laquelle Senalioune souhaite des études couronnées de succès.

Senalioune


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)