L’opposition marche pour exiger l’alternance politique

, par  masterEveil , popularité : 12%

Le Forum national pour la démocratie et l’unité en Mauritanie (FNDU), qui regroupe l’essentiel de l’opposition dans le pays, a organisé dimanche soir à Nouakchott, une marche pour exiger l’alternance politique, a constaté APA.S’exprimant au cours d’un meeting tenu au terme de la marche, Mohamed Ould Maouloud, président du FNDU, a réitéré la décision de l’opposition de participer aux prochaines élections, affirmant que le pouvoir en place sera battu.

« Les foules nombreuses qui ont participé à la marche d’aujourd’hui sont porteuses d’un message clair illustrant la force du FNDU et de ses sympathisants. Notre participation aux élections ne sera pas une participation de forme. Nous gagnerons », a-t-il lancé.

Des élections législatives et municipales sont prévues à la fin de l’année en Mauritanie, alors que l’élection présidentielle aura lieu l’année prochaine.

Poursuivant, Ould Maouloud a appelé à la dissolution de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) formée récemment et à laquelle participe une partie de l’opposition dite modérée.

Il a par ailleurs exigé la satisfaction des doléances des médecins grévistes depuis une semaine, « l’intervention urgente » face à la sécheresse qui frappe le pays et la fin de la « flambée » des prix de certaines denrées.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)